/entertainment/celebrities
Navigation
métropolis

Céline et René fiers de participer

Céline et René fiers de participer

Coup d'oeil sur cet article

Céline Dion, touchée par le décès de Denis Blanchette, participera au spectacle-bénéfice du Métropolis à la mémoire du technicien, réitérant une fois de plus son grand attachement pour les Québécois. « On ne pouvait pas refuser ça », avoue René Angélil.

Le cœur de Céline Dion et de René Angélil est toujours au Québec. Alors que la star internationale poursuit sa série de spectacles à Las ­Vegas et qu’elle prépare deux albums, elle sera à Montréal, lundi prochain, 1er  octobre, pour participer au spectacle-bénéfice venant en aide à la famille de Denis Blanchette. Un geste qui rappelle à quel point la chanteuse et l’impresario, malgré leur succès international, restent proches de leurs racines québécoises.

« Ce gars-là n’était pas supposé de mourir, a commenté René Angélil hier au Journal de Montréal. Il était juste en train de faire sa job. »

Le décès de Denis Blanchette, tué par balle le 4 septembre dernier au Métropolis, alors que Pauline Marois était élue premier ministre, a beaucoup ému le couple Dion-Angélil, parents de trois fils. D’autant plus que le technicien de 48 ans était père d’une petite fille nommée Amy.

« Le décès de Denis Blanchette nous touche vraiment beaucoup, Céline et moi, a admis René Angélil, quand on pense qu’il était le père d’une petite fille de quatre ans. J’applaudis André ­Ménard pour son initiative. On espère que le spectacle sera un gros succès. »

Une famille

Pour René Angélil et Céline Dion, les techniciens de Solotech (engagés par les Productions du Grand Bambou, sous-traitant de Spectra) font partie de leur vie professionnelle depuis les débuts de la carrière de la chanteuse.

« Il y a trente ans que nous faisons affaire avec Solotech, d’indiquer René Angélil. C’est un peu comme notre famille. On les aime. C’est ­important pour nous de participer à cet événement. On ne pouvait pas refuser ça. »

René et Céline ne connaissaient pas personnellement Denis Blanchette, mais l’impresario croit l’avoir croisé à quelques reprises.

« C’est sûr qu’on a dû avoir affaire à lui, dit-il. Ils étaient parfois trente techniciens de ­Solotech à travailler sur notre spectacle. »

Surprise

Dès qu’André Ménard a contacté René Angélil pour lui proposer de faire partie du spectacle, l’impresario a tout de suite accepté.

« On était contents qu’il ait songé à nous, indique René. J’ai dit : “ Si Céline est en forme, c’est sûr qu’on va y aller. ” »

Céline montera donc sur la même scène qu’Arcade Fire et tous les autres, lundi. Elle ­interprétera une chanson que l’impresario ­préfère garder pour l’instant secrète.

« Nous voulons garder la surprise, a-t-il dit. Ce sera une chanson pertinente pour l’événement. »

 

Commentaires