/homepage
Navigation
FLEURS ET JARDINS

Divisez vos vivaces pour les multiplier !

La division est sans contredit la méthode la plus facile pour multiplier la grande majorité des plantes vivaces.

Coup d'oeil sur cet article

La division des vivaces peut être effectuée vers la fin de septembre et en octobre. Vous pouvez aussi diviser vos vivaces au printemps, lorsque le sol est bien dégelé et que les plantes commencent à peine leur croissance. La division permet non seulement d’augmenter le nombre de plants que vous possédez, mais elle sert également à rajeunir les vivaces âgées qui sont dégarnies et peu florifères. Certaines vivaces, comme les iris des jardins par exemple, doivent absolument être divisées tous les trois ou quatre ans sans quoi la qualité et l’abondance de leur floraison diminuent sans cesse. D’autres plantes, telles que les pivoines, préfèrent être laissées tranquilles et ne pas être divisées avant une dizaine d’années. Une grande quantité de vivaces peuvent être propagées par division; l’encadré 1 donne la liste de ces végétaux.

Avant d’entreprendre la division d’une plante vivace, vous devez d’abord la cerner à l’aide d’une bêche (photo 1). En faisant une profonde tranchée autour du plant à environ 15 cm de ses tiges, vous pourrez ensuite couper la partie inférieure de la motte de racines et l’extraire aisément du sol (photo 2). Si vous faites les travaux cet automne, n’hésitez pas à attacher le feuillage avec une corde ou à le couper carrément s’il vous empêche de bien voir ce que vous faites. Une fois la motte de racines sortie de terre, vous n’avez ensuite qu’à la couper en plusieurs pièces (photo 3). Chaque morceau doit posséder au moins deux tiges ou deux faisceaux de feuilles. N’hésitez pas à éliminer le centre du plant s’il est vieux et dégarni. Replantez finalement les rejetons sans tarder en leur fournissant compost et os moulus et arrosez-les abondamment.

Le meilleur outil pour effectuer la division est une pelle-bêche bien aiguisée. Toutefois, comme les astilbes (Astilbe), les cierges d’argent (Actaea, syn. Cimicifuga), les divers cultivars de géraniums des prés (Geranium pratense) et les trolles (Trollius) forment des racines particulièrement dures, souvent carrément lignifiées, vous serez alors contraint d’utiliser une petite scie à élaguer ou une égoïne pour les diviser.

Vivaces qui peuvent être propagées par division
> Achillea
> Aconitum
> Actaea
> Adenophora
> Ajuga
> Alchemilla
> Anemone
> Anthemis tinctoria
> Armeria
> Artemisia
> Aruncus
> Asarum
> Aster
> Astilbe
> Astrantia
> Bergenia
> Brunnera macrophylla
> Campanula
> Centaurea
> Centranthus ruber
> Cerastium
> Chelone
> Cimicifuga, syn. Actaea
> Convallaria majalis
> Coreopsis verticillata
> Delphinium
> Dianthus
> Dicentra
> Doronicum
> Echinacea
> Echinops
> Epimedium
> Eupatorium
> Euphorbia
> Filipendula
> Geranium
> Helenium
> Helianthus
> Heliopsis
> Helleborus
> Hemerocallis
> Heuchera
> Heucherella
> Hosta
> Iris
> Lamiastrum galeobdolon
> Lamium maculatum
> Leucanthemum
> Liatris
> Ligularia
> Lobelia
> Lychnis 
> Lysimachia
> Lythrum
> Monarda
> Nepeta
> Pachysandra
> Paeonia
> Persicaria
> Phlox paniculata
> Physostegia virginiana
> Platycodon
> Polemonium
> Polygonatum
> Primula
> Pulmonaria
> Rheum
> Rodgersia
> Rudbeckia
> Salvia nemorosa
> Salvia x superba
> Sanguisorba
> Saponaria
> Scabiosa caucasica
> Sedum
> Sidalcea
> Smilacina racemosa
> Stachys byzantina
> Stokesia laevis
> Thalictrum
> Tiarella
> Tradescantia x andersoniana
> Tricyrtis
> Trollius
> Veronica
> Veronicastrum virginicum
Commentaires