/opinion/blogs
Navigation

Improvisation libre sur le thème des pâtes

Coup d'oeil sur cet article

Hier après-midi, je suis revenu de presque deux semaines de voyage continu, avec toujours plein de pain sur la planche. Au sens figuré, le pain. Parce que le frigo, lui était un peu vide.

Alors quand est venu le temps de souper, j'ai improvisé avec ce que j'avais sous la main. Un poivron qui commençait à fatiguer, un oignon, un restant de crème, des oeufs et des pâtes. Au jardin, il restait un peu de thym et d'origan qui commençaient à craindre le gel.

C'était bien suffisant.

J'ai taillé le poivron et l'oignon et morceaux d'un gros centimètre de côté et je les ai mis dans une poêle avec une bonne cuillérée d'huile d'olive, sur feu moyen-vif (6 sur 10, mettons). Pendant que ça commençait à chauffer, j'ai mis l'eau à bouillir pour les pâtes.

J'ai effeuillé rapidement le thym et l'origan directement dans la poêle, en brassant les oignons et les poivrons périodiquement. Une fois les herbes ajoutées en bonne quantité (faut que ça goûte!), j'ai donné deux ou trois bons tours de moulin à poivre. Les légumes avaient fondu gentiment, j'ai baissé le feu pour laisser le tout cuire doucement.

L'eau ayant bouilli, j'y ai mis les fettucine. (Ça aurait pu être d'autres pâtes, courtes ou longues, remarquez.)

J'ai alors mélangé la grosse demi-tasse de crème avec un oeuf, en brassant bien pour que le mélange soit uniforme. Il restait un peu de crème, alors je l'ai versé sur les légumes qui poêlaient doucement.

Une fois les pâtes cuites, je les ai égouttées, puis remises dans la casserole, posée sur un feu éteint. J'ai ajouté le mélange poivron-oignon et j'ai bien brassé une première fois. Allez bien chercher au fond, pour vous assurer que la garniture n'aboutisse pas toute par là.

C'est à ce moment-là que j'ai ajouté le mélange d'oeuf et de crème. Pour ça, il faut un point d'équilibre, côté chaleur: les pâtes et la garniture doivent être chaudes, pour que le mélange enrobe les pâtes et épaississe, mais il ne faut pas lui donner de chaleur supplémentaire, sinon le tout se met à prendre comme une omelette - et alors, on oublie ça pour l'onctuosité.

Ne restait plus qu'à ajouter un peu de parmesan fraîchement râpé. Oh, et puis quelques brins de ciboulette hachés rapidement pour la garniture. Et c'était bien bon. J'avais de beaux restes, quoi...

Durée de l'improvisation? Environ 30 minutes. Pas plus long que le temps de faire chauffer une lasagne surgelée. Avec à peine plus de vaisselle à faire. Pourquoi acheter du tout préparé, déjà?

IMG_1532Variations sur le thème

Évidemment, si vous avez d'autres fonds de frigo sous la main, la recette pourrait varier. Champignons, oignons et crème, par exemple. Ou un peu de bacon, que ce soit avec les poivrons ou les champignons. Ou si vous avez fait un poulet rôti, suivant les conseils offerts dans ma chronique de cette semaine, vous pourriez aussi ajouter des cubes de poulet.

Vous avez déjà improvisé des pâtes, comme ça? Faites-nous part de vos idées pour de tels soupers rapides et qui surprennent souvent très agréablement.