/homepage
Navigation
style france arcand

Le salon de Céline

Coup d'oeil sur cet article

Psychologue, de nature contemplative, Céline aime l’exotique, la lumière chaude, les essences de bois et le jardinage. En témoigne sa maison centenaire, un amalgame de souvenirs de voyages, des trésors rapportés de tous les coins du monde.

Psychologue, de nature contemplative, Céline aime l’exotique, la lumière chaude, les essences de bois et le jardinage. En témoigne sa maison centenaire, un amalgame de souvenirs de voyages, des trésors rapportés de tous les coins du monde. La cuisine, rénovée récemment dans un style moderne, lumineuse avec des tonalités orangées s’ouvre sur le salon.

Là, rien ne va plus! Étriqué et vieillot, il jure dans le décor. Des marques sur le plancher de bois témoignent de travaux de rénovation antérieurs. Tout en servant d’espace télé, la pièce fait office de bureau et les amis de passage peuvent y dormir. Résultat: un espace sans harmonie. Céline le trouve sombre et aimerait plus de lumière. Comment répondre à ses attentes alors qu’elle dispose d’un budget limité?

Ma démarche

Je désencombre le salon, élimine la fonction bureau et conserve la zone détente en installant au mur un écran plat qui peut être vu de tous les angles. Recouvert de panneaux de bambou afin de lui donner du relief, le mur du fond deviendra le point focal de la pièce qui attirera tous les regards. Je fais sabler et vernir le plancher.

Une porte-jardin remplace une fenêtre et les murs sont peints en blanc afin de maximiser la luminosité. Pour l’habillage de fenêtres, je choisis des rideaux vaporeux de teinte orangée, un rappel des tonalités de la cuisine. L’harmonie est cependant difficile à réaliser, car la fenêtre et la porte-jardin sont de hauteurs différentes sur le même mur. Ma solution: créer un trompe-l’œil en posant des tringles à la même hauteur. Je remplace aussi le luminaire et le canapé-lit. J’agence le tout avec les nombreux objets exotiques de Céline. Au final, un décor chaleureux et invitant tout en respectant le budget.

Ma contrainte de base

Je dois composer avec un budget restreint, dont une bonne partie est accaparée par le travail du maçon sur le mur extérieur à la suite de la pose de la porte-jardin. Un travail minutieux requis par l’aspect patrimoine de la maison. Heureusement, aucune mauvaise surprise lors de l’installation, phénomène rare en rénovation. Pour respecter le budget, j’utilise une partie des meubles existants.

Conseils de pro

Une fois les panneaux de bambou installés sur le mur vedette, il faut leur donner un fini lustré pour les mettre en valeur. Lorsque plusieurs couleurs sont en présence, bien doser la couleur accent. Ici, j’ai opté pour l’orangé de la cuisine.

Mes trucs et astuces

La technique en trompe-l’œil est utile dans le cas d’ouvertures côte à côte de dimensions différentes. Peindre les cadrages de la même couleur que le mur afin qu’ils se fondent dans le décor et installer les tringles à la même hauteur permet de minimiser le défaut d’asymétrie des ouvertures.

Ma devise: difficile peut-être, mais pas impossible

Pour agencer une aire ouverte comme chez Céline, plusieurs éléments contraignants ont été pris en compte: pièce étroite, beaucoup de meubles et traces de transformation antérieure. Pour créer une uniformité de l’espace et redonner au plancher d’origine sa splendeur, le sablage était requis dans toutes les pièces: salon, salle à manger et entrée. La technique du sablage sans poussière coûte plus cher, mais elle est efficace et cause moins d’inconvénients. Ça vaut la peine! Un vernis mat est recommandé lorsqu’il y a beaucoup de circulation, comme chez Céline.

Un mélange de styles réussi, Céline est ravie!

Commentaires