/news/provincial
Navigation
Saguenay

Escale surprise à Saguenay

L’Emerald Princess et ses 5 000 passagers doivent s’arrêter par mesure préventive

Emerald Princess
Photo Benoît Gariépy L'Emerald Princess lors de son passage à Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Alors que l’ouragan Sandy s’approche de la côte Est américaine, un navire transportant près de 5 000 passagers à destination des Maritimes doit faire escale au port de Saguenay ce matin. C’est le plus gros bateau jamais accueilli dans la région.

Des mesures préventives justifient l’arrêt de l’Emerald Princess à Chicoutimi. Le groupe Promotion Saguenay et le maire de Saguenay, Jean Tremblay, ont été sollicités à la dernière minute afin d’organiser l’arrivée inattendue des milliers de visiteurs.

M. Tremblay a reçu la confirmation de l’escale du navire hier matin à 8 h. Ils avaient donc tout juste 24 heures pour préparer le port au plus grand bateau qu’il aura accueilli. «On ne s’y attendait pas. On avait fermé les livres pour la saison il y a deux jours», a affirmé le maire de Saguenay.

Le bateau devrait arriver à 7 h ce matin et repartir à 16 h cet après-midi. Pour les organisateurs de cette escale surprise, pas question de faire sentir le court délai de préparation. «Les gens seront accueillis par les comédiens de La fabuleuse histoire d’un royaume, a dit Jean Tremblay. On a gagné le premier prix mondial pour l’accueil il y a deux ans.»

Réouverture

Pour les employés du Port de Saguenay qui avaient clos leur saison, il faut maintenant rouvrir les boutiques le temps d’une journée. «Nous avons beaucoup de bénévoles pour l’accueil», a certifié le maire, également président de Promotion Saguenay. Malgré le court délai, le maire Tremblay a certifié que tout allait bien se dérouler. «On va être prêts à 7 h pour accueillir tous ces gens-là», a-t-il lancé avec assurance.

Plusieurs activités seront offertes aux visiteurs. Pour l’occasion, de nombreux taxis seront en poste afin de donner aux croisiéristes l’opportunité de visiter la ville.

Quelque 15 ponts de passagers, 14 ascenseurs, quatre piscines extérieures et huit restaurants forment l’imposant navire.

Tempête du siècle

L’ouragan, qui risque de devenir la pire tempête en sol américain depuis des décennies, aura aussi des répercussions météorologiques au Québec. Environnement Canada annonce des précipitations de 5 à 10 cm sur l’ouest de la province d’ici à mardi soir.

Les précipitations pourraient se mêler de neige sur des secteurs du centre-sud de l’Ontario et de l’extrême ouest du Québec, puisque les températures sont près du point de congélation au nord et à l’ouest de la tempête», peut-on lire sur le site d’Environnement Canada.

Commentaires