/news
Navigation

Les bornes électriques arrivent à Saint-Georges

Coup d'oeil sur cet article

Le Carrefour Saint-Georges a inauguré deux bornes publiques de recharge pour voitures électriques, les premières dans la région.

L’initiative d’installer ces bornes est d’abord venue de la corporation Ivanhoé Cambridge, propriétaire du Carrefour. Cependant, le gestionnaire d’ici, Yvan Fecteau, a dû faire des pressions pour les obtenir à Saint-Georges.

«Le lancement initial devait se faire dans les grands centres seulement, confie M Fecteau. Après en avoir discuté avec l’équipe, on a un peu insisté auprès du bureau chef pour dire que ce n’est pas une raison valable de dire que parce qu’on est en région, on ne mérite pas d’avoir des bornes maintenant.»

L’implantation de ce système a coûté près de 15 000$ au Carrefour. Son dirigeant y voit le moyen de desservir sa clientèle immédiate, mais aussi celle de l’extérieur qui pourrait avoir besoin de recharger ses piles.

Pour l’instant, la clientèle est faible dans la région. Yvan Fecteau avoue d’ailleurs qu’il s’agit d’un projet relativement «audacieux», mais que cela s’inscrit dans les orientations environnementales et sociales du Carrefour.

Pour sa part, l’un des rares propriétaires de ce type de voiture dans la région, Jimmy Veilleux, applaudit une telle installation. «On va devenir de plus en plus autonome quand il va y avoir d’autres commerces, comme le Carrefour, dans d’autres villes qui vont offrir le service, un peu comme les stations service d’essence», a illustré ce dernier.

Claude Poulin, de la Ville de Saint-Georges, a profité du dévoilement des bornes pour annoncer que la municipalité planchait déjà sur des plans d’aménagement de stations de recharge. Celles-ci devraient arriver au printemps prochain.

 

Commentaires