/news/currentevents
Navigation
mariage | éric lindros

Sous très haute surveillance

Coup d'oeil sur cet article

Éric Lindros s’est marié hier avec sa belle Québécoise, Kina Lamarche. Leur mariage se voulait intime et chaque invité devait montrer patte blanche et carton d’invitation avant d’entrer dans l’église Saint-Viateur, à Outremont.

Éric Lindros s’est marié hier avec sa belle Québécoise, Kina Lamarche. Leur mariage se voulait intime et chaque invité devait montrer patte blanche et carton d’invitation avant d’entrer dans l’église Saint-Viateur, à Outremont.

Même à l’extérieur de l’église, les photos des invités n’étaient pas permises. Toutefois en guise de salut respectueux aux lecteurs du Journal, les mariés, heureux et comblés, ont accepté de nous offrir une séance de photos.

C’est dans ce quartier que réside la famille de Kina Lamarche. La mariée, qui a grandi à Montréal, vit maintenant à Toronto. Toutefois, son affection pour sa ville natale l’a incitée à célébrer ce grand jour dans la métropole.

Le futur marié était déjà à l’intérieur de l’église, prêt à accueillir ses invités. À ses côtés, son frère cadet Brett Lindros, qui était son garçon d’honneur.

Beaucoup de sécurité

Des agents de sécurité et l’équipe de coordination du mariage attendaient devant les portes de l’église. Pas question d’y entrer sans le carton d’invitation. Une des coordonnatrices du mariage a même empêché le photographe du Journal de prendre une photo de l’église. Pour l’occasion, une centaine de chandelles avaient été placées sur les marches du parvis. Quelques curieux s’arrêtaient pour admirer le résultat: «Ça fait 22 ans que j’habite en face de l’église et je ne l’ai jamais vue aussi belle», a dit une dame.

À 16 h, lorsque les cloches de l’église ont sonné, la centaine d’invités attendaient patiemment la mariée. C’est à bord d’une Lincoln noire que Kina Lamarche et sa demoiselle d’honneur sont arrivées. Dans sa robe blanche moulante, la mariée était resplendissante.

Une réception au Ritz-Carlton

Quelques minutes avant la fin de la cérémonie, des flocons ont commencé à tomber du ciel. Les photos officielles des mariés avec les invités se sont donc faites à l’intérieur. À leur sortie, ils avaient tous un grand sourire. Les conversations étaient autant en français qu’en anglais puisque la famille de la mariée est francophone.

«C’était une très belle cérémonie, très touchante. Et quelle belle église!» a dit un des couples invités.

Tous les convives ont pris place dans des autobus de luxe. Direction : la salle de bal du Ritz-Carlton. Cet élégant hôtel de la rue Sherbrooke reçoit régulièrement des mariages.

D’ailleurs, c’est dans la suite royale que la légendaire Elizabeth Taylor et Richard Burton avaient unis leurs destinées, dans le plus grand des secrets. Encore là, des agents de sécurité étaient à l’extérieur de l’hôtel pour préserver l’intimité des mariés.

Tous se souviennent qu’Éric Lindros a refusé de jouer avec les Nordiques de Québec en 1991. Mais hier, en cette belle soirée de 2012, il a dit «yes» à une Québécoise dans une cérémonie en..anglais!

Commentaires