/entertainment/tv
Navigation
Télévision

Vanessa veut charmer le Canada

Anne-Marie Losique
photo d'archives Anne-Marie Losique

Coup d'oeil sur cet article

La chaîne de divertissement pour adultes d’Anne-Marie Losique sera offerte dans tout le Canada. Dès le 1er mars 2013, Vanessa sera disponible en anglais et en français. La chaîne spécialisée présentera la même programmation dans les deux langues.

«Ça a été plus long que prévu, mais, là, ça bouge. Je suis très contente. 2013 sera une bonne année», dit la propriétaire de ­Vanessa, Anne-Marie Losique.

C’est que, au départ, la femme d’affaires avait l’intention de ­lancer simultanément la chaîne en français et en anglais. Un peu plus de deux ans après la ­sortie de Vanessa au Québec, Anne-Marie Losique explique que ce fut plus long que prévu pour son pendant anglophone.

«Finalement, tout arrive pour une bonne raison. Là, la chaîne est exactement ce que je voulais qu’elle soit. Je le dis souvent, c’est un métier où il faut être patient et persévérant. Surtout dans le milieu de la diffusion, c’est très complexe. C’est une grosse machine. Donc, tout est très long», avance-t-elle.

Opération charme

Dès le début de l’année ­prochaine, Anne-Marie ­Losique sillonnera le pays pour présenter Vanessa. Les Canadiens vont donc découvrir la productrice co­lo­rée, qui ne laisse personne indifférent. «Ce seront de beaux moments! », d’affirmer la principale intéressée en riant.

Le message principal qu’elle veut passer est qu’il ne s’agit pas d’une chaîne qui ne présente que des films ­porno­graphiques. Au contraire, moins de 10% de la programmation est réservée aux films. Les abonnés à la chaîne ont accès à des émissions de variétés, à des fictions, à des téléréalités et à des débats. C’est la première et la seule chaîne de ce genre au pays.

«Contrairement aux télévisions traditionnelles, nous avons une grande liberté créatrice. Par ­exemple, nous ne sommes pas ­obligés de présenter des émissions de 30 minutes ou de 60 minutes. En fait, nous avons surtout beaucoup de capsules, de programmes courts», explique la propriétaire de la chaîne.

Les anglophones auront accès à la même programmation que les francophones. Puisque l’équipe de Vanessa privilégie les productions québécoises, ce sont en ­majorité des émissions de notre province qui seront offertes à tous les Canadiens.

«70 % du contenu est québécois. C’est très important pour notre équipe. Au Québec, on a une façon de penser sexe bien à nous», confie Anne-Marie Losique.

La productrice et animatrice

Lors du lancement de Vanessa, le 28 octobre 2010, Anne-Marie ­Losique produisait plusieurs séries originales. Avec son partenaire d’affaires, Marc Trudeau, elle a pris la décision de freiner les ­productions maison : «Maintenant, on se concentre surtout sur la ­diffusion. C’était trop de faire les deux», dit-elle.

Malgré tout, quelques projets sont en développement, dont un qu’elle animera cet hiver: «Un projet sympa, tendance, où je vais m’amuser. C’est ce que j’aime de ma participation à Un gars le soir (à V Télé). Je m’amuse beaucoup, car c’est mon genre d’humour», explique-t-elle.


  •  Vanessa en version anglaise sera ­disponible le 1er mars 2013.
Commentaires