/homepage
Navigation
La vie montréalaise

Fête au musée

Coup d'oeil sur cet article

Handicap international a célébré ses 30 ans d’existence au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM).

Au départ, l’organisme non gouvernemental a œuvré au Cambodge pour aider les milliers d’amputés. Et puis, au fil des ans, leurs services et leurs équipes se sont multipliés. Actuellement, Handicap international travaille dans près de 60 pays.

C’est entre autres pour applaudir ce succès que Kim Thúy a accepté d’être l’animatrice de cette soirée-bénéfice : «Grâce à eux, des milliers de personnes qui ont été amputées ou blessées peuvent retrouver leur dignité. Et depuis quelque temps, leur mission est d’être présent dans les 72 heures après une tragédie. C’est ce qu’ils ont fait en Haïti, après le séisme.»

L’auteure vedette (Ru, À toi) a aussi rappelé que Handicap international et d’autres ONG ont reçu le prix Nobel de la paix pour la campagne internationale pour interdire les mines antipersonnelles.

 

Artiste contemporain

Toujours au MBAM, Chih-Chien Wang est à mi-parcours d’une résidence à la Fonderie Darling. L’artiste expose le fruit de son travail au Carré d’art contemporain du Musée, qui est accessible gratuitement.

La conservatrice de la photographie au MBAM, Diane Charbonneau, a dit à propos de l’artiste : «Il met en scène la poésie du quotidien.»

 

Commentaires