/sports/hockey/remparts
Navigation
Remparts | LHJMQ

Roy va bouger

L’entraîneur veut se renforcer à la ligne bleue

Phillip Danault
Photo d'archives, Simon Clark Phillip Danault, l’un des joueurs les plus convoités jouera-t-il à Québec?

Coup d'oeil sur cet article

BATHURST, Nouveau-Brunswick | S’il faut en croire Patrick Roy, certains joueurs en sont à leurs derniers coups de patins dans l’uniforme des Remparts.

Lorsque la période des transactions s’ouvrira, le 22 décembre, Roy prévoit passer à l’action.

«Il y a plusieurs discutions d’entamées et le portrait de l’équipe changera. Il y a trop d’aspects dans notre équipe qui ne me rendent pas satisfait. Contrairement aux autres années, où nous avons été plus silencieux (à la période des transactions), il ne faudra pas être surpris si plusieurs nouveaux joueurs entrent dans notre alignement.

«Nous voulons amener davantage d’intensité. Nous misons sur des joueurs de qualité, mais il faut aussi avec un bon mélange. Présentement, ce n’est pas le cas.»

Roy aimerait bien se renforcer, entre autres, à la ligne bleue.

«J’aime bien nos défenseurs, mais nous ne sommes pas assez forts à cette position. À l’attaque, ça prend des joueurs robustes capables de créer de l’espace pour les autres. Josh Currie et Ben Duffy (du Rocket) ont dû être contents d’affronter les Remparts, hier (mercredi). Ce n’est pas facile d’attirer ce type de joueur robuste. Par exemple, Mikaël Tam a joué chez nous pendant cinq ans et il n’a jamais été question que nous l’échangions.»

Top ten

À l’échelle nationale, les Remparts logent au septième échelon en raison d’un dossier de 20-8-0-1. Au classement de la LHJMQ, les Rouges arrivent au troisième rang. Force est toutefois de constater que les Remparts ne jouent pas à la hauteur des attentes dernièrement.

«Au moment où on se parle, nous ne performons pas comme une équipe du top ten. Les Wildcats de Moncton sont ceux qui jouent le mieux dans le circuit présentement. Ils méritent donc définitivement d’être à notre place. À l’inverse, il y a des années où nous aurions dû y figurer, mais que nous n’étions pas là. À l’issue du championnat mondial junior (lorsque la période des transactions sera amorcée) et que Grigorenko (et Sorensen) reviendra, peut-être, à ce moment, jouerons-nous comme nous le devrions.»

Danault à Québec?

D’ici au 22 décembre, les rumeurs d’échange s’intensifieront. L’un des joueurs les plus convoités à travers la LHJMQ sera l’attaquant Phillip Danault, des Tigres de Victoriaville. D’ailleurs, une rumeur émanant des Bois Francs envoie Danault à Québec en retour, entre autres, de Jason Houde.

 

Commentaires