/entertainment/comedy
Navigation
Humour

Marie-Lise Pilote est prête!

Marie-Lise Pilote
Photo les archives, Jean-François Desgagnés Marie-Lise Pilote se produira dans diverses salles du Saguenay–Lac-Saint-Jean du 13 au 16 février prochain. On la verra aussi à Québec, à la salle Albert-Rousseau, du 3 au 5 janvier.

Coup d'oeil sur cet article

En spectacle à la salle Albert-Rousseau de Québec le 3 janvier, la pétillante humoriste Marie-Lise Pilote se sent d’attaque pour cette grande première.

En spectacle à la salle Albert-Rousseau de Québec le 3 janvier, la pétillante humoriste Marie-Lise Pilote se sent d’attaque pour cette grande première.

«J’ai rôdé tout l’été et je débarque à Québec avec un show prêt et retravaillé. Je suis à l’aise avec ce show-là puisque j’ai plusieurs numéros où je peux improviser.»

Celle qui veut faire la tournée de son spectacle le plus longtemps possible s’est donné un défi : «Je veux faire au moins deux fois le tour du Québec!»

Prendre la décision de s’éloigner pendant 13 ans du médium qui l’a vu naître s’est toutefois fait relativement de façon naturelle pour Marie-Lise.

«J’avais juste fait ça, de la scène. Des spectacles avec le Groupe sanguin, trois spectacles solos. J’avais vraiment besoin d’essayer autre chose.»

Ces années d’éloignement lui auront donc permis de toucher à plusieurs facettes du métier.

«J’ai fait de la radio, j’ai joué dans Histoire de filles. J’ai animé Ma maison Rona et j’ai donné plusieurs conférences dans des groupes de femmes.»

Féministe convaincue, l’interprète du personnage de «la méchante» est très heureuse d’avoir touché à divers créneaux du show-business. Par contre, un jour, la réalité lui a sauté en plein visage.

«La scène me manquait. C’est le fun de sentir que tu as évolué. Le fait d’être allée voir ailleurs m’a fait réaliser que c’est sur la scène, l’endroit où je suis le mieux. Par exemple, à la télévision, les messages que tu passes proviennent pas nécessairement de toi, mais plutôt des diffuseurs. Sur la scène, c’est la place où tu es le plus libre.»

Les débuts du Groupe sanguin

Originaire d’Alma au Lac-Saint-Jean, Marie-Lise Pilote se souvient très bien des débuts du Groupe sanguin au Cégep de Jonquière.

«C’est l’improvisation qui a été l’instigateur du Groupe sanguin. On en mangeait de l’impro! Ensuite, Dominique (Lévesque), qui était notre professeur, est allé en Californie et il a vu du stand-up. Quand il est revenu dans la région, il nous a dit : ‘’Faut monter ça!’’ C’est là qu’on a commencé à faire des spectacles et c’est même devenu des emplois d’été pour notre gang», se remémore-t-elle.

Salon des métiers d’arts

Bien qu’elle habite aujourd’hui la métropole, ce qui la lie encore avec la région du Saguenay−Lac-Saint-Jean est le Salon des métiers d’art.

«Je suis la marraine à vie du Salon des métiers d’art. Cette année, je ne pouvais pas être là, j’étais assez déçue. J’avais des conflits d’horaire avec la préparation de mon nouveau spectacle. Mais l’an prochain, j’ai déjà réservé mes dates.»

Marie-Lise Pilote présentera son nouveau spectacle Réconfortante dans les diverses salles du Saguenay−Lac-Saint-Jean du 13 au 16 février prochain.

Pour les détails, consultez le marielisepilote.com

 

Commentaires