/lifestyle/psycho
Navigation
au travail !

Adieu résolution, bonjour action

Adieu résolution, bonjour action
Photo Fotolia Profitez de l’ambiance de la nouvelle année qui commence pour choisir une action à appliquer afin d’être plus heureux au travail en 2013.

Coup d'oeil sur cet article

Comme les régimes, les ­résolutions ne durent en général pas longtemps. ­Évitez de tomber dans le piège, de constater que vous avez tout oublié avant la fin de janvier. Brisez ce moule, ne tirez pas sur tout ce qui bouge et choisissez une action à appliquer pour être plus heureux au travail en 2013.

Comme les régimes, les ­résolutions ne durent en général pas longtemps. ­Évitez de tomber dans le piège, de constater que vous avez tout oublié avant la fin de janvier. Brisez ce moule, ne tirez pas sur tout ce qui bouge et choisissez une action à appliquer pour être plus heureux au travail en 2013.

Que vous vouliez améliorer votre bien-être intérieur, vos relations interpersonnelles ou votre performance au travail, une seule action bien choisie et maintenue peut changer votre vie.

Choisissez cette unique action en vous engageant à l’appliquer, «contre vents et marées» pendant cinq semaines. Voyez mes suggestions et prévoyez les changements que votre décision exigera pour faire le bon choix.

SUGGESTIONS D'ACTIONS

Profiter de ses matins

Me lever plus tôt le matin pour commencer ma journée avec dignité : savourer mon café, me faire un lunch santé, écouter un peu de musique, les premières nouvelles du jour, la météo et pourquoi pas, faire mon lit.

Stopper le bavardage

Moins parler des détails de ma vie ­personnelle. Je ne veux plus potiner, ni commenter les ragots qui circulent. Je ­ferai dévier habilement les conversations empreintes de cette activité inutile et ­parfois malfaisante.

Suivre une formation

M’inscrire à un cours pour améliorer mon employabilité : perfectionnement en informatique, en français écrit, en ­anglais, en espagnol, développement ­personnel, gestion du temps, gestion du stress, gestion des priorités.

Gérer mes émotions

Ne plus prendre à cœur les problèmes sur lesquels je n’ai aucun pouvoir. Après tout, ce n’est pas mon entreprise, si je n’ai pas le mandat d’agir, je l’accepte, je prends du recul et je travaille sur ce que je contrôle.

Tirer plaisir de mes soirées

Ne plus apporter de travail à la maison. Je reconnais mon besoin de décrocher. Le soir, je veux me détendre et m’adonner à des loisirs récréatifs. Je revois mon organisation de travail et je quitte mon boulot les mains libres.

Équilibrer travail et famille

Accorder plus de temps à ma famille et à mes enfants. Je veux être plus présent, j’en fais une priorité. J’assume les adaptations que ce choix entraînera. Je planifie mon travail autrement et je demande que l’on respecte mon but.

Résoudre mon problème

Régler enfin «ce» problème que je traîne depuis longtemps et qui me ­demande beaucoup d’énergie. E priorité, comprendre ce qui me trouble tant dans cette situation et trouver la façon d’en sortir, quitte à demander de l’aide.

Être un meilleur patron

Devenir un meilleur patron. Je rencontre mes employés pour entendre leurs suggestions et connaître leurs besoins. Je suis plus à l’écoute, je les encadre mieux, je les reconnais davantage. Je suis prêt à lire un livre, à suivre un cours.

M’organiser davantage

Mieux m’organiser, moins remettre au lendemain les tâches à exécuter le jour même. Je veux me fixer des limites et les communiquer aux autres, oser dire non quand il le faut, renoncer à certaines ­activités et mieux gérer mon temps.

Changer d’emploi

Affronter l’insatisfaction que suscite mon emploi. Je ne veux plus me plaindre, mais agir. Je me prépare, j’explore de nouvelles possibilités, je mets à jour et j’envoie mon CV, j’informe mon réseau, je réponds à des offres d’emplois.

Décision | action

Si ces suggestions d’actions vous en inspirent une autre plus pertinente à ­votre réalité, c’est la bonne. Votre décision conduira nécessairement à des changements et des efforts, acceptez ce prix à payer, la récompense sera supérieure à l’investissement, je vous le garantis.

Profitons de l’ambiance de la nouvelle année pour choisir une action à appliquer. Cela aide à avancer, à évoluer dans cette vie trépidante qui risque de nous engloutir si nous ne prenons pas le contrôle.

Un pacte sympathique

Je vous propose de m’écrire afin de me faire part de l’action que vous choisissez. Engagez-vous à la réaliser au moins cinq semaines et à me revenir en février pour me dire ce que cela change dans votre vie. Je vous répondrai par un bref message d’encouragement et ensuite de félicitations après vos cinq semaines de pratique.

Je vous souhaite une très bonne année 2013 au travail et dans votre vie personnelle.

www.moniquesoucy.com­

Commentaires