/news/currentevents
Navigation
accidents | routes

Un enfant de 10 ans tué

L’imprudence et les intempéries ont causé des accidents et des sorties de route

Coup d'oeil sur cet article

Un garçon de 10 ans a perdu la vie hier, à la suite d’une collision frontale entre deux véhicules impliquant sa mère sur la route 116, entre Victoriaville et Princeville, dans le Centre-du-Québec.

Pour des raisons encore inconnues, la jeune femme de 34 ans qui conduisait le véhicule s’est retrouvée dans le sens contraire de la chaussée lorsqu’elle a percuté un autre véhicule, hier, vers 16 h.

«La dame est dans un état critique, mais stable», explique la porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Christine Coulombe.

Le décès de l’enfant a été constaté sur place.

Dans l’autre voiture, trois personnes ont été transportées à l’hôpital pour des blessures mineures.

Une enquête a été ouverte par la SQ afin de déterminer les circonstances et les causes de cet accident. Un échantillon sanguin de la conductrice en cause sera analysé.

Entre la vie et la mort

Plus tôt dans l’après-midi, vers 14 h 45, une automobiliste de 21 ans a quitté la voie pour aller percuter un autre véhicule qui roulait en sens inverse.

L’accident s’est produit sur la route 263, à Saint-Louis-de-Blandford, situé également dans le Centre-du-Québec. Elle se trouvait toujours entre la vie et la mort au moment d’aller sous presse, hier soir.

La jeune conductrice «aurait perdu la maîtrise [de sa voiture], s’est retrouvée dans la voie inverse, sur le côté, et a été percutée par un autre véhicule», a déclaré la porte-parole de la SQ.

«Les mauvaises conditions routières pourraient être en cause», a-t-elle poursuivi.

La jeune femme a été conduite à l’hôpital. Le conducteur du second véhicule n’a subi que des blessures mineures.

Des enquêteurs en scène de collision se sont rendus sur les lieux.

«Il faut rester prudent»

L’état des routes sur l’ensemble du réseau est relativement bon, selon Transports Québec. «Il faut toutefois rester prudent. Certaines zones sont enneigées ou partiellement enneigées, comme l’entrée et la sortie des autoroutes», indique Yves Kirouac.

Bien qu’il y ait eu quelques sorties de route en Montérégie et dans les Laurentides, la journée n’est pas exceptionnelle, selon le porte-parole de Transports Québec. «Ce n’est pas plus difficile que d’habitude», dit-il.

Dans certaines régions, comme en Mauricie, certaines routes étaient partiellement glacées.

Des lames de neige causées par le vent pouvaient se retrouver ici et là, comme dans les Basses-Laurentides ou en Mauricie.

À Saint-Léonard-d’Aston, dans le Centre-du-Québec, un automobiliste a quitté la chaussée à la rencontre d’un chasse-neige. Personne n’a été blessé.

Environnement Canada a signalé de fortes concentrations de smog hier en début de soirée dans les régions de Montréal, Laval, les Laurentides, Lanaudière et la Montérégie.

Cela s’explique par la forte concentration de nuages et l’absence de vent. Environnement Cana­da réévalue la situation toutes les 12 heures.

Commentaires