/finance/taxes
Navigation
Complexe Capitale Hélicoptère

Bientôt une plaque tournante

Coup d'oeil sur cet article

Aménagé au coût de 130 millions de dollars et bientôt inauguré, le complexe Capitale Hélicoptère à Québec pourrait devenir une plaque tournante de l’industrie héliportée dans un marché mondial en forte croissance.

Aménagé au coût de 130 millions de dollars et bientôt inauguré, le complexe Capitale Hélicoptère à Québec pourrait devenir une plaque tournante de l’industrie héliportée dans un marché mondial en forte croissance.

Au Québec seulement, au moins 400 propriétaires, principalement des hommes d’affaires privés, ont leur hélicoptère. Le promoteur immobilier Stéphan Huot, de Québec, est l’un d’eux et il fait le pari d’implanter à Québec un vaste centre de services pour appareils héliportés comme il n’en existe nulle part ailleurs dans le monde, selon lui.

«Le secteur du nolisement commercial est également en forte demande, comme celui des évacuations médicales. Nous souhaitons avoir à Québec le plus grand centre d’hélicoptères dans le monde, avec une salle de montre pour la vente», décrit-il lors d’une visite des installations avec le Journal.

D’une superficie de 70 000 pieds carrés, le bâtiment est situé près de l’aéroport de Québec. Il sera inauguré au cours des prochaines semaines. L’arrivée du complexe a permis la création de plus de 150 emplois dans la région, note M. Huot.

Quatre divisions

L’entreprise exploite plusieurs volets du monde de l’aviation. L’un des principaux piliers est le nolisement des appareils sur les projets miniers et hydroélectriques du Québec ainsi que sur les développements pétroliers de l’Ouest du pays. M. Huot possède une flotte d’une vingtaine d’hélicoptères de différents types. Une école de pilotage et un atelier d’entretien font également partie des activités.

Air Medic

Par ailleurs, l’entreprise d’évacuation médicale Air Medic, nouvellement propriété de Stéphan Huot, est dorénavant implantée dans le complexe de Québec. «Nous allons ouvrir trois autres bases au cours de l’année 2013 et ajouter trois autres hélicoptères Agusta», précise le président de l’entreprise.

Go Hélico, un organisateur d’excursions en hélicoptère pour Québec et les environs, vient également de s’implanter dans l’édifice. Le président envisage de nombreux développements pour ce nouveau service touristique. «C’est une offre qui était inexistante et Québec possède le marché pour ça», croit-il.

Un salon VIP destiné à une vingtaine de propriétaires privés occupe également un espace au complexe Capitale Hélicoptère, qui propose des services d’accueil pour des personnalités, de la conciergerie hôtelière et de l’entretien.

Salle de montre

Enfin, Stéphan Huot ouvrira, cet été, dans ce complexe, une grande salle de montre pour les manufacturiers d’hélicoptères. «C’est un service de niveau international. Les clients vont pouvoir les voir, les toucher et on aura même un simulateur de vol. Nous discutons avec les grands fabricants, et la réponse est positive», mentionne-t-il.

L’édifice comportera un restaurant ainsi qu’une boutique de vêtements adaptés au monde de l’aviation.

Commentaires