/opinion/columnists
Navigation

Problème pour la sécurité publique

alain gelly

Coup d'oeil sur cet article

Les appels au 9-1-1 mal redirigés peuvent clairement entraîner des problèmes de sécurité publique en raison des délais qu’ils occasionnent.

Les appels au 9-1-1 mal redirigés peuvent clairement entraîner des problèmes de sécurité publique en raison des délais qu’ils occasionnent.

Si la technologie a permis de décentraliser les centres d’appels 9-1-1, faisant en sorte de couvrir un plus large territoire sans allonger les délais d’intervention, la transmission d’informations précises entre le répartiteur et la personne qui appelle est primordiale.

Les employés des centrales doivent donc s’assurer en premier lieu de l’origine de l’appel afin de le rediriger vers le bon service d’urgence. Il est donc primordial que l’employé s’exprime dans la langue maternelle de la victime potentielle, en français évidemment, mais aussi en anglais pour la clientèle anglophone.

Combien de fois a-t-on reçu, à Lévis, des appels d’urgence de gens qui se trouvaient sur le boulevard Champlain à Québec, ou encore d’Américains tout près de la frontière qui ont été aiguillés à la centrale de la Rive-Sud.

Au Service de police de Lévis, on a souvent fait de la sensibilisation en se basant sur des cas réels pour expliquer aux citoyens la façon de faire en cas d’appel d’urgence. Bien que ce ne soit pas toujours évident, il est important, pour celui qui appelle, de garder autant que possible son sang froid afin d’identifier correctement le lieu de l’urgence et transmettre l’information aux répartiteurs.

Il est aussi important de s’assurer que la bonne équipe d’intervention se rende au bon endroit afin de gagner du temps, le facteur le plus important en intervention d’urgence. Si l’appel est redirigé vers les pompiers, alors que l’intervention doit être faite par les policiers, la perte de temps peut être fatale dans certaines situations extrêmes.

Information complémentaire

Lorsqu’une urgence survient, il arrive que plusieurs témoins appellent le 9-1-1 en même temps. Cette situation peut contribuer à engorger le système pendant un moment, mais qui a également ses bons côtés. Chaque appel de citoyens peut ajouter un complément d’information fort utile aux intervenants.

— Propos recueillis par Nicolas Saillant

Commentaires