/lifestyle/fashionbeauty
Navigation
mode d’ici et d’ailleurs

La petite-fille de Claude Ryan mannequin

La petite-fille de Claude Ryan mannequin
« Le mannequinat, ça reste que c’est un job. Et comme tous les emplois, rien n’est parfait. Par exemple, ici à l’Arsenal, il fait très froid. Faut vivre avec ça. »

Coup d'oeil sur cet article

Lors de la Semaine Mode Montréal, le mannequin Ryan a ébloui les spectateurs. Bien connue dans le milieu de la mode au Québec, la petite-fille de feu Claude Ryan a déjà une centaine de défilés à son actif, dans les grandes villes mode du monde comme Paris, Milan et New York. À l’aube de ses vingt ans, Ryan, Geneviève Ryan Martel de son vrai nom, n’a pas fini de nous surprendre.

Lors de la Semaine Mode Montréal, le mannequin Ryan a ébloui les spectateurs. Bien connue dans le milieu de la mode au Québec, la petite-fille de feu Claude Ryan a déjà une centaine de défilés à son actif, dans les grandes villes mode du monde comme Paris, Milan et New York. À l’aube de ses vingt ans, Ryan, Geneviève Ryan Martel de son vrai nom, n’a pas fini de nous surprendre.

Son parcours

Découverte par l’agence Folio à 13 ans, Ryan roule sa bosse dans le milieu de la mode depuis presque sept ans: «Je me suis fait découvrir dans la rue et je me suis dit “Pourquoi pas?”. Il y a des étudiants qui travaillent dans des restaurants. Moi, mon “à côté”, c’est le mannequinat.»

Depuis ses débuts, elle a défilé pour pratiquement toutes les Semaines Mode Montréal. Également, elle a travaillé dans des villes reconnues internationalement pour la mode, entre autres à New York pour Vera Wang: «J’aime ça faire ce métier. Ce que j’aime surtout c’est de voir les résultats après une journée de travail, comme une photo dans un magazine. Et aussi, c’est un métier qui nous permet de rencontrer beaucoup de personnes.»

Commentaires