/news/currentevents
Navigation
Festival Montréal en lumière

Un chef triste et offusqué

Prise de bec entre le Festival Montréal en lumière et son chef invité

Un chef triste et offusqué
Francis Mallmann, Chef invité

Coup d'oeil sur cet article

Le président d’honneur du volet gastronomique du Festival Montréal en lumière a failli claquer la porte après que la direction lui eut dit que «la présentation de ses plats insultait les invités».

Le président d’honneur du volet gastronomique du Festival Montréal en lumière a failli claquer la porte après que la direction lui eut dit que «la présentation de ses plats insultait les invités».

Le chef le plus médiatisé d’Argentine Francis Mallmann n’a accepté pas la critique.

«J’ai dit “moi je ne change rien”. C’est incroyable d’être aussi peu ouvert aux échanges de culture», a-t-il déclaré.

«J’ai eu une conversation difficile avec le président de l’événement aujourd’hui. Je ne suis pas fâché, je suis étonné et triste après tous les efforts que la ville de Buenos Aires a déployés», a-t-il dit, ajoutant que c’est la première fois qu’une telle chose lui arrive.

Incompréhension

Le chef a toutefois honoré les clients du prestigieux restaurant Europea vendredi et hier soir lors «des deux dîners du président d’honneur».

Dans l’après-midi, M. Mallmann a crié au mépris sur Twitter. Il s’en est pris à la direction du Festival en français, en anglais et en espagnol.

«Il faut prévenir les chefs du monde qu’ici il faut cuisiner et présenter selon leur goût, un goût un peu militaire», a-t-il écrit.

Il a aussi qualifié l’équipe du Festival comme étant «des gens très mal élevés qui ne respectent pas les cultures du monde».

Selon nos informations, une incompréhension entre le chef invité et le Festival serait à l’origine de la prise de bec.

M. Mallmann est un chef cuisinier à l’esprit plus libre et plus familial que ses prédécesseurs.

Sa cuisine ne serait pas aussi élaborée non plus. Elle se base avant tout sur des modes de cuisson, avec beaucoup de viande.

Les deux univers n’auraient pas su collaborer.

M. Mallmann s’est senti offusqué alors que le Festival a cru qu’il ne voulait pas faire d’efforts.

Commentaires