/sports/fighting
Navigation

Alvarez affrontera Poulard en mars

Alvarez face à un véritable guerrier
Photo Agence QMI / Archives Eleider Alvarez

Coup d'oeil sur cet article

Le Colombien Eleider Alvarez tentera de mettre la main sur un deuxième titre chez les professionnels, le 22 mars au Centre Bell, en demi-finale de la revanche entre Adonis Stevenson et Darnell Boone.

Alvarez (11-0, 7 K.-O.), champion NABO des poids mi-lourds (175 lb), affrontera le titulaire NABA des mi-lourds, Nicholson Poulard (19-3, 9 K.-O.).

«On devait opposer Eleider à un Russe classé à l’IBF. Toutefois, quand le combat prévu entre Nicholson et le Polonais Andrezj Fonfara (prévu lui aussi le 22 mars, à Chicago) est tombé à l’eau, son gérant, Camille Estephan, m’a contacté. On a aimé l’idée», a expliqué le promoteur Yvon Michel.

«Nicholson est classé septième à la WBA et est champion NABA, alors qu’Eleider est 12e à la WBO et 15e au WBC, en plus d’être champion NABO. Ce sera une unification de titres nord-américains», a-t-il ajouté.

Poulard, demi-frère aîné de l’ex-champion du monde des mi-lourds Jean Pascal, a mis la main sur sa ceinture NABA lors d’un gain par décision partagée sur l’Américain Lionell Thompson, le 19 mai 2012 à Pointe-Claire. Il a depuis remporté un duel, une victoire par K.-O. au troisième round sur l’Estonien Anton Sjomkin.

Quant à Alvarez, athlète colombien lors des Jeux de Pékin, il avait arrêté le Dominicain Emiliano Cayetano au premier assaut, le 10 décembre 2011 au Centre Bell, pour obtenir la couronne NABO. Il compte quatre triomphes à sa fiche depuis sa conquête.

Stevenson est prêt

Yvon Michel a également discuté avec l’Agence QMI du camp d’entraînement d’Adonis Stevenson (19-1, 16 K.-O.), qui fera les frais de la finale du prochain gala de la série «Rapides et dangereux», le 22 mars au Centre Bell.

Le Longueuillois, qui fignole sa préparation au Kronk Gym de Detroit, tentera de prendre sa revanche sur le vétéran des États-Unis Darnell Boone (19-20-3, 8 K.-O.), le seul pugiliste à l’avoir vaincu chez les professionnels.

«Il a fait quatre rounds de combat dimanche avec Donovan George (dernière victime de Stevenson), qui est un excellent partenaire d’entraînement, a-t-il mentionné. Il fera d’autres rounds cette semaine avec George. Boone a besoin de bien se tenir.»

Commentaires