/sports/fighting
Navigation
Boxe

Stiverne vise toujours le 9 mars

Bermane Stiverne
Photo Courtoisie Bermane Stiverne

Coup d'oeil sur cet article

Même si son rival, le Californien Chris Arreola, s’est désisté, le poids lourd québécois Bermane Stiverne pourrait tout de même combattre le 9 mars, à New York.

Selon ce qu’a appris l’Agence QMI, Stiverne (22-1-1, 20 K.-O.) grimperait dans le ring pour un combat éliminatoire au titre WBC des poids lourds contre un adversaire à déterminer.

Originalement prévue le 9 mars en Californie, la confrontation entre le pugiliste fleurdelisé sous la férule de Don King et Arreola (35-2, 30 K.-O.) serait tombée à l’eau puisque l’Américain serait affligé par une bronchite.

«C’est la quatrième fois que l’affrontement entre Bermane et Arreola est annulé. La première fois, Arreola s’est blessé au coude et maintenant, ce serait une bronchite. On croit que c’est de la frime et qu’ils ne veulent pas affronter mon boxeur», a avancé le gérant Camille Estephan.

«Le promoteur d’Arreola, Dan Goosen, a fait une demande au WBC pour reporter le duel à plus tard. De notre côté, on s’y est opposé, a-t-il continué. On voudrait que Bermane puisse faire face à un autre combattant le 9 mars pour le choc éliminatoire, à New York. Nous devrions obtenir une réponse d’ici mardi.»

D’ici là, le Montréalais d’origine haïtienne continue de suer dans les gymnases de Las Vegas, même si cette saga semble interminable.

«Personne ne veut affronter Bermane Stiverne, s'est désolé Estephan. Pour que le clan d’Arreola reporte l’affrontement aussi souvent, ça démontre qu’ils sont inquiets. Je pense honnêtement que Bermane n’en aurait fait qu’une bouchée.»

Sur le même sujet
Commentaires