/news/currentevents
Navigation
Accident de travail

Il tombe dans une cuve toxique

accidents
Photo Agence QMI, Maxime Deland Un homme lutte pour sa vie après une chute dans une cuve de produits toxiques.

Coup d'oeil sur cet article

Un homme était entre la vie et la mort hier soir après être tombé dans une cuve de produits toxiques d’une usine de traitements d’eaux usées, hier, en Montérégie.

Le drame s’est produit à Chambly, peu avant 15 h 30, à l’entreprise Impérial Traitement Industriel.

Deux enquêteurs de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) ont rapidement été dépêchés sur les lieux.

«Les inspecteurs veulent établir les circonstances du drame afin d’éviter qu’un autre accident se produise», a déclaré Louis-Pierre Ducharme-Tremblay, porte-parole de la CSST. Des enquêteurs de la police étaient aussi présents pour s'assurer qu'aucun acte criminel n'avait été commis.

L'âge et l'identité de la victime n'ont pas été précisés par les autorités.

Matières dangereuses

L’entreprise Impérial Traitement Industriel est spécialisée dans la neutralisation des matières dangereuses résiduelles.

Elle traite des eaux usées chargées en graisse et de la boue de sédimentation ou de décantation d’hydrocarbures.

Selon la docteure en chimie Viviane Yargeau, l’employé pourrait avoir chuté dans un bassin de mélanges de produits corrosifs, comme du permanganate de potassium.

«Il pourrait aussi être tombé dans une cuve d’acide ou de base utilisée pour rééquilibrer le pH de l’eau», dit-elle.

Brûlé à l’acide

Plus tôt dans l’après-midi, un homme d'une trentaine d'années a subi d'importantes brûlures au visage lors d'un accident de travail survenu à la compagnie Ethanol GreenField, située à Varennes.

«Le travailleur a reçu de l'acide au visage et dans le cou, a indiqué le sergent Pierre Tremblay, porte-parole de la police intermunicipale. Les vêtements de protection qu'il portait ont sauvé le reste de son corps.»

La victime a été transportée à l'hôpital pour traiter ses blessures. Sa vie ne serait pas en danger.

- En collaboration avec l’Agence QMI

 

Commentaires