/sports/fighting
Navigation
Dans l’arène

Le portrait chez les mi-lourds

Le portrait chez les mi-lourds
photo d’archives AFP Andre Ward (gauche) est largement considéré comme le meilleur boxeur au monde chez les poids super-moyens.

Coup d'oeil sur cet article

En 2009, le réseau de télévision Showtime lançait la Classique mondiale Super Six, un tournoi destiné à couronner un champion dans la populaire catégorie des poids super-moyens (168 lb). En 2013, oubliez les super-moyens. À mon avis, une division devrait créer plus d’action cette année : les mi-lourds (175 lb).

En 2009, le réseau de télévision Showtime lançait la Classique mondiale Super Six, un tournoi destiné à couronner un champion dans la populaire catégorie des poids super-moyens (168 lb). En 2013, oubliez les super-moyens. À mon avis, une division devrait créer plus d’action cette année : les mi-lourds (175 lb).

Évidemment, du côté québécois, l’idée d’obtenir un combat du tonnerre entre les deux boxeurs les plus populaires de la province, Lucian Bute et Jean Pascal, fait saliver. Outre les péripéties du CH, cet hypothétique face-à-face a été le sujet de conversation favori des amateurs de sports fleurdelisés récemment.

On parle d’un choc pour le titre NABF des mi-lourds détenu par le protégé d’InterBox, probablement le 25 mai au Centre Bell ou encore à l’automne.

Outre Bute (31-1, 24 K.-O.) et Pascal (27-2-1, 16 K.-O.), plusieurs autres candidats intéressants devraient se greffer au portrait. Voici donc les pugilistes qui pourraient logiquement cogner à la porte d’ici la fin de l’année.

Chad Dawson : champion WBC et The Ring des mi-lourds

Techniquement encore le champion The Ring et WBC des mi-lourds malgré une raclée (défaite par T.-K.-O. au huitième round) lors de sa sortie contre le champion incontesté des super-moyens, Andre Ward, l’Américain Chad Dawson (31-2, 17 K.-O.) devait affronter Jean Pascal le 25 mai au Centre Bell.

Grand gaucher comptant un gain sur Bernard Hopkins, ses deux seuls revers ont été subis face à Pascal et Ward.

Le gagnant du combat de championnat IBF des mi-lourds entre Tavoris Cloud et Bernard Hopkins.

Le Floridien Tavoris Cloud (24-0, 19 K.-O.) défendra sa ceinture mondiale IBF des mi-lourds contre le légendaire Bernard Hopkins (52-6-2, 32 K.-O.), le 9 mars à Brooklyn. Il s’agit d’un contraste complet au niveau des styles entre un jeune bagarreur pugnace en Cloud et un boxeur cérébral en Hopkins. Qui l’emportera?

Selon le plan originalement prévu par le Groupe Yvon Michel (GYM) et HBO, les gagnants des duels Cloud-Hopkins et Pascal-Dawson devaient s’affronter.

Le vainqueur du combat revanche entre Mikkel Kessler et Carl Froch

Ces deux pugilistes sont bien connus des amateurs de boxe québécois. Froch (30-2, 22 K.-O.), actuel champion IBF des super-moyens, a déjà vaincu Pascal (par décision unanime le 6 décembre 2008) et Bute (par T.-K.-O. au cinquième round le 26 mai 2012), les deux fois dans son patelin de Nottingham.

Quant à Kessler (46-2, 35 K.-O.), champion WBA des super-moyens, il a battu Éric Lucas par T.-K.-O. au 10e assaut le 14 janvier 2006, au Danemark. Et il a remporté une décision sur Carl Froch lors de leur première rencontre, le 24 avril 2010 au Danemark. Kessler et Froch s’affronteront de nouveau le 25 mai à Londres.

Andre Ward, champion The Ring, WBC et WBA des super-moyens

Le Californien Andre Ward (26-0, 14 K.-O.) a nettoyé les poids super-moyens lors de sa conquête de la Classique mondiale Super Six, en plus de ne faire qu’une bouchée de Chad Dawson lors d’une confrontation disputée chez les super-moyens.

S’il compte obtenir un peu de défi, il n’aura d’autres choix que de suivre la parade et de faire le saut chez les mi-lourds. De toute façon, c’est dans cette catégorie qu’il évoluait chez les amateurs, notamment lorsqu’il a remporté l’or aux Jeux d’Athènes.

 

Le champion du tournoi Million Dollar Super Four de Monte-Carlo

Le champion de ce tournoi de quatre hommes entre le Dominicain Edwin Rodriguez (22-0, 15 K.-O.), l’Argentin Ezequiel Osvaldo Maderna (19-0, 13 K.-O.), le Hongrois Zsolt Erdei (33-0, 18 K.-O.) et le Russe Denis Grachev (12-1-1, 8 K.-O.), qui aura lieu en deux étapes à Monaco, obtiendra une belle notoriété et mettra la main sur 600 000 $ (le finaliste amassera tout de même 400 000 $).

  40  

Son surnom est « Money » et ce n’est pas un hasard. L’Américain Floyd Mayweather Jr. a amassé une moyenne de 40 M$ US lors de ses trois dernières sorties. Et ne pensez pas qu’il a fini d’empocher son magot : le prodigieux boxeur originaire du Michigan a signé une entente de six combats, sur une période de 30 mois, avec les réseaux Showtime et CBS...dont le montant total n’a pas été dévoilé. Sa prochaine prestation aura lieu le 4 mai, à Las Vegas, contre le

Californien Robert Guerrero.

L'uppercut
J’aime bien que les promoteurs québécois donnent une chance aux combattants d’ici. Après le Montréalais Baha Laham (qui a surpris l’Ontarien Tyler Asselstine le 8 février), c’est maintenant au tour du Lavallois Nicholson Poulard d’obtenir une chance de dernière minute dans un combat important d’un gala de la série «Rapides et dangereux». Ce dernier affrontera le Montréalais d’adoption Eleider Alvarez, le 22 mars au Centre Bell, dans un duel d’unification de titres nord-américains (NABO et NABA) chez les poids mi-lourds.
Le coup bas
Le combat éliminatoire au titre WBC des poids lourds entre le Québécois Bermane Stiverne et l’Américain Chris Arreola va-t-il avoir lieu un jour? Cet important choc a été repoussé à pas moins de quatre reprises. Je décerne une médaille de patience à Stiverne: le colosse d’origine haïtienne attend l’opportunité de se battre pour la ceinture détenue par l’Ukrainien Vitali Klitschko depuis juin 2010...
Commentaires