/news/currentevents
Navigation

La clinique Medysis devra rembourser ses patients

Coup d'oeil sur cet article

La clinique pédiatrique Medysis contrevient à la Loi et devra rembourser tous les patients qui y ont contracté un forfait de 975 $ dans la dernière année, vient de trancher la Régie de l’assurance maladie du Québec.

Après avoir fait enquête, la RAMQ a conclu que le service 123 de la clinique Medisys est illégal.

Les parents qui souhaitaient bénéficier de consultations téléphoniques d’un pédiatre en dehors des heures de bureau ou de coordination de soins et de rendez-vous par une infirmière devaient payer un montant forfaitaire de 975 $ avant de rencontrer un médecin.

Or, de tels forfaits sont interdits par la Loi sur l’assurance-maladie.

«Et l’accès à un médecin ne doit pas être conditionnel à une somme d’argent», insiste Marc Lortie, porte-parole de la RAMQ.

Les parents qui ont adhéré au service 123 de Medisys sont invités à envoyer à la Régie une facture détaillée afin d’obtenir un remboursement. Leur nombre n’est pas encore connu.

Deux enquêtes en cours

Deux autres cliniques montréalaises font actuellement l’objet d’une enquête de la RAMQ. Il s’agit de la clinique Deuxième opinion médicale et de la Polyclinique1212.

«Une personne qui considère qu’elle paie des frais qu’elle ne devrait pas payer peut nous écrire. Nous analyserons le tout», déclare M. Lortie.

 

Commentaires