/lifestyle/psycho
Navigation
au travail !

Une lettre éclairante

 Une lettre éclairante
photo fotolia Une lettre de motivation bien structurée est primordiale pour convaincre le recruteur de retenir votre candidature pour une entrevue d’embauche.

Coup d'oeil sur cet article

Vous êtes à la recherche d’un emploi? Votre profil est établi, vos attentes sont clarifiées (chronique du 10 février), votre CV stratégique est complété (chronique du 24 février), une lettre éclairante s’impose. Ne banalisez pas sa pertinence.

Vous êtes à la recherche d’un emploi? Votre profil est établi, vos attentes sont clarifiées (chronique du 10 février), votre CV stratégique est complété (chronique du 24 février), une lettre éclairante s’impose. Ne banalisez pas sa pertinence.

Je dis souvent à mes clients : devant une lettre qui répond bien au poste à combler, le (ou la) recruteur(e) décide aussitôt de vous convoquer en entrevue. Il lira votre CV dans un deuxième temps. Vous avez réussi à écrire une lettre éclairante.

Pertinence d’une lettre

Rappelez-vous que le recruteur a plus ou moins 30, 40 (sinon 100 et 200) CV à trier pour n’en faire ressortir que les 5 ou 10 plus intéressants. Facilitez-lui la tâche, aidez-le à constater rapidement que vous correspondez au poste qu’il a à pourvoir.

En fait, une lettre de présentation (ou de motivation) est pertinente pour ces 3 raisons :

► Elle constitue votre premier outil de marketing de vous-même, avant le CV.

► Elle fait le lien entre les caractéristiques du poste en cause et votre CV.

► Elle permet d’ajouter des arguments et de commenter plus que dans le CV.

Votre lettre doit avoir une présentation soignée. Elle attirera l’attention si elle est impeccable et bien organisée. Soyez méthodique et minutieux.

Choisissez un alignement à gauche. Rédigez une lettre d’une seule page. Tolérance zéro pour les fautes d’orthographe. N’hésitez pas à faire lire votre texte par une personne possédant un bon français écrit. Relisez-la plusieurs fois avant de l’expédier.

Organisation Stratégique

Adaptez votre langage à celui de l’offre d’emploi. Faites de même pour votre CV. Évitez les mots inutiles lus mille fois dans ce genre de lettres. Par exemple : «Comme vous pourrez le constater à la lecture de mon CV et patati et patata...» Dites-le directement.

Chaque ligne et chaque mot doivent être en lien avec le poste à combler. Plus la lettre est courte, directe et pratique, plus elle sera lue et servira votre cause. Pensez «marketing» et stratégie.

Au début, après la date et sans la ville, inscrivez le nom et les coordonnées du destinataire. Recherchez et indiquez le nom de la personne responsable du recrutement. Par exemple : Monsieur ou Madame Untel, sinon, écrivez «Madame, Monsieur,».

Avant votre texte, inscrivez en gras : «Objet : Candidature au poste de...» Le premier paragraphe indique le but de votre lettre. Dites par exemple : «Je pose ma candidature pour le poste de...» Nommez ce poste tel qu’il figure dans l’offre d’emploi. Vous pouvez mentionner ici (ou à la fin) que votre curriculum vitæ accompagne cette lettre.

Le deuxième paragraphe décrit vos points forts pour occuper le poste. Inspirez-vous de votre CV. Exemple : Pendant cinq ans, j’ai effectué telles tâches et assumé telles responsabilités (nommez-les), qui ressemblent en plusieurs points à la description du poste. Ajoutez une, deux ou trois réalisations en lien avec le poste à combler, chiffres à l’appui, si c’est pertinent.

Le troisième paragraphe décrit votre formation et peut inclure des perfectionnements pertinents. Exemple : «DEC en informatique, perfectionnement en conception de site web.»

Le quatrième paragraphe mentionne des particularités et vos qualités personnelles au travail. Exemple : «Je travaille efficacement en équipe, je suis polyvalent et particulièrement débrouillard. Aussi, je suis animateur scout bénévole.»

Le cinquième paragraphe démontre votre motivation à occuper ce poste. Sachez qu’après les compétences, votre motivation est le facteur le plus important. Exemple : «Je souhaite vivement travailler dans un département où plusieurs personnes travaillent ensemble à réaliser les objectifs.»

Le dernier paragraphe sert à mentionner votre désir d’être convoqué(e) pour une entrevue.  

Formule de politesse : employez une expression simple et moderne. Exemple : «Salutations cordiales» ou  «Sincèrement vôtre».

À la fin, inscrivez votre nom (ou votre signature) et mentionnez que votre CV est joint à cette lettre.

Chaque poste est unique. Par conséquent, adaptez vos lettres, elles seront toujours quelque peu différentes. Si vous utilisez le «copier-coller» vérifiez bien, il est facile d’omettre de changer certaines informations. Accumulez et codez les différentes versions de vos lettres et CV, vous pourrez y référer pour d’autres demandes d’emploi.

La semaine prochaine, ma chronique portera sur l’entrevue d’embauche. 

www.moniquesoucy.com

Commentaires