/opinion
Navigation

Si ça peut un jour aboutir...

Coup d'oeil sur cet article

Tout comme l'AJLNH, les propriétaires de la LNH ont entériné le réalignement des divisions, jeudi.

Tout comme l'AJLNH, les propriétaires de la LNH ont entériné le réalignement des divisions, jeudi.

Dès la saison prochaine, quatre divisions étalées dans deux conférences formeront la structure géographique des équipes de la ligue.

Winnipeg fut exaucée dans ce réaménagement. Les Jets évolueront désormais avec les équipes qui sont situées dans des villes de proximité.

Les Panthers de la Floride et le Lightning de Tampa Bay évolueront dans la même division que Boston, Montréal, Toronto, Ottawa, Buffalo et Detroit. Ces huit équipes seront appelées à voyager davantage qu'elles ne le faisaient auparavant.

Aucune logique

Dans son réalignement, la LNH aurait tenu compte de la présence des «snowbirds» Québécois en territoire Floridien pour décider de joindre ces équipes du Sud à celles de l'extrême Nord-Est de la ligue.

Que voulez-vous? On compte sur les pensionnés du Nord pour remplir les arénas du Sud. Voilà!

En résumé, on a fait plaisir aux franchises de Detroit et Columbus en les plaçant dans l'Est, mais on demande maintenant aux équipes de la division dans laquelle le Canadien évoluera d'en faire davantage. Aucune logique mais bon, c'est ça, la LNH!

Bettman crédible?

Jeudi, le commissaire de la ligue, Gary Bettman, clamait haut et fort qu'il n'y aura pas d'expansion ni de relocalisation de ses équipes avant trois ans et que jamais Columbus et Detroit ne retourneront dans la Conférence de l'Ouest.

Celui qui a célébré ses vingt ans à la tête de la ligue a même poussé l'audace, pendant ce point de presse, en affirmant que des groupes étaient toujours intéressés à acheter les Coyotes dans le but de les garder à Phoenix.

Je veux bien croire que Gary a la main haute sur à peu près tout ce qui bouge dans la ligue, mais en ce qui concerne les Coyotes, il ne jouit pas d'une crédibilité très forte.

Je me souviens de ce 8 mai 2012 lorsque le commissaire avait déclaré, dans un point de presse impromptu, que Greg Jamison allait mettre quelques semaines pour finaliser la transaction lui permettant de mettre la main sur les Coyotes.

Je me souviens aussi de ce commissaire qui réfutait toutes rumeurs selon lesquelles les Thrashers déménageraient, et ce, moins de deux jours avant l'annonce du retour des Jets à Winnipeg, en mai 2011...

On verra bien s'il dit vrai, cette fois-ci, mais j'ai de gros doutes sur ce que Gary dit depuis ces faits.

«Nous nous pencherons sur les questions d'expansion et de délocalisation si nous nous retrouvons devant une telle situation», a-t-il sèchement indiqué. Autrement dit, on traversera le pont quand on atteindra la rivière...

Quoi qu'il en soit, Bettman a-t-il le choix de dire autrement? Non. Pas en ce moment du moins. Pourquoi? Parce que la saison bat son plein et il n'est surtout pas question d'évoquer un déménagement de ses pauvres Coyotes. Bettman possède de nombreuses aptitudes de gestion, mais il est loin d'être parfait.

Concernant le départ de Pierre Karl Péladeau comme président et chef de la direction de Québecor inc., on me dit que ce changement n’affectera en rien les liens que la LNH et M. Péladeau ont tissés au cours des dernières années.

Est-ce bon pour Québec? Le maire dit oui : «Le dossier du hockey et de l’amphithéâtre sont sur le dessus de la pile pour lui», disait-il en parlant de celui qui sera le gestionnaire du futur amphithéâtre et l’éventuel propriétaire d’une équipe, si...

Si ça peut un jour aboutir...

Commentaires