/opinion
Navigation

Ces partisans venus du Nord...

Coup d'oeil sur cet article

Pour une énième fois, des centaines de partisans ont parcouru des milliers de kilomètres pour... le hockey.

Pour une énième fois, des centaines de partisans ont parcouru des milliers de kilomètres pour... le hockey.

Provenant de toutes les régions, ces gars, ces filles et ces familles ont traversé la frontière pour une unique raison, une passion. Le hockey n’a jamais autant manqué aux gens de Québec. Ils me le répètent particulièrement lors de ces voyages.

Ils sont débarqués très tôt hier matin sur Manhattan afin de profiter du charme que réserve la «Grosse Pomme». Le soir venu, il était maintenant temps de rentrer à l’hôtel en vue du match...

C’est de voir la réaction des partisans locaux lorsqu’ils voient déferler 500 fleurdelisés assister à un match. Ça se vit, ça ne s’écrit pas!

La passion des gens de Québec est contagieuse. Les partisans locaux embarquent avec eux et on supplie les Québécois de revenir tellement ils sont appréciés.

Hors, ce ne sont pas les amateurs ni les fins connaisseurs qui suivent l’action de près qui décident. Ce sont les bonzes de la LNH.

Ces voyages ne servent peut-être plus à rien vis-à-vis la ligue. Les amateurs de Québec ont déjà prouvé dans le passé ce dont ils étaient capables à plusieurs reprises. Ils le font encore parce qu’ils sont des amoureux et fous du hockey.

Certains marchés actuels devraient d’ailleurs prendre des notes.

Et Bettman dans tout ça?

Maintenant, quelles sont les intentions de Gary Bettman? Peu de gens savent et ne parlent pas. Ceux qui parlent ne savent pas.

Accompagné de ses vingt-neuf propriétaires, Gary Bettman gère une ligue qui génère des profits et celui-ci livre plutôt bien la marchandise. Ils gèrent une entreprise qui fait maintenant courir les amateurs provenant de milliers de kilomètres pour «consommer» leurs produits.

Que cela plaise ou pas aux amateurs qui pestent contre Bettman, il est tout de même parvenu à un succès financier au profit des 29 semblables.

Ce que les Blackhawks ont réalisé en termes d’exploit lors de leurs 24 premiers matchs est très vendeur pour la LNH chez Oncle Sam et peu banale. Espérons que cela aura des effets positifs sur les assistances de certains amphithéâtres...

La fin des Coyotes

Est-ce la fin des Coyotes? Je le souhaite autant que vous mais ça aussi, ça fait partie des intentions secrètes du commissaire et de ses bonzes...

Une évidence est parfois peu évidente pour d’autres... En revanche, on ne peut pas dire que cela fut un grand coup du commissaire, monétairement du moins.

La Nordiques Nation remettra le coup le 27 avril prochain lors de la dernière journée de la saison régulière de la LNH alors qu’elle conviera les mordus pour un match à Ottawa. Les Flyers seront les visiteurs pour l’occasion.

Commentaires