/opinion/columnists
Navigation

Seuls les vrais muets ne parlent pas

Coup d'oeil sur cet article

Malgré toutes les tentatives de la part du milieu judiciaire pour réconforter la famille, seule la découverte du corps de Linda McInnis pourra réellement les apaiser et faire en sorte que le travail des policiers sera complété.

Malgré toutes les tentatives de la part du milieu judiciaire pour réconforter la famille, seule la découverte du corps de Linda McInnis pourra réellement les apaiser et faire en sorte que le travail des policiers sera complété.

Au-delà des circonstances du crime, au-delà des preuves et des accusations, l’objectif «humain» pour les policiers est toujours de pouvoir remettre le corps à la famille parce que c’est seulement de cette façon que cette dernière pourra véritablement faire son deuil.

Hier, Myrko Kvist a décidé de plaider coupable à une accusation d’homicide involontaire. Le processus judiciaire a parlé.

Il reste maintenant à écouter ce que l’accusé risque de faire savoir sachant que, désormais, il ne pourra être accusé d’une charge plus grave à savoir le meurtre au 1er degré.

Confidences

Vous savez, il y a toujours quelqu’un quelque part qui risque de faire entendre la vérité parce qu’il n’y a que les vrais muets qui ne parlent pas.

Est-ce que l’accusé va choisir de parler aux enquêteurs pour ne pas mourir avec un secret trop lourd à porter, ou encore, est-ce que ce sont les nouvelles personnes qu’ils va côtoyer en détention qui recevront ses confidences?

Nul ne le sait, mais, ce qui est certain, c’est que cet individu aura une réflexion à faire pour éventuellement guider les policiers vers le corps de la victime et rendre à cette famille un peu de la paix qu’il leur a volée.  

— Propos recueillis par Kathleen Frenette

Commentaires