/news/currentevents
Navigation

Un pionnier du culturisme est mort

Le Montréalais Joe Weider a lancé la carrière du jeune Arnold Schwarzenegger dans les années 1970

Joe Weider
photo REUTERS Arnold Schwarzenegger a eu la chance de croiser sur son chemin le Montréalais Joe Weider qui a été son mentor.

Coup d'oeil sur cet article

Joe Weider, figure légendaire du culturisme et mentor d’Arnold Schwarzenegger, s’est éteint samedi matin à l’âge de 93 ans à Los Angeles.

Joe et son jeune frère Ben Weider ont été les pionniers du culturisme au Québec dès la fin des années 1940.

Ensemble, ils ont fondé la Fédération internationale des culturistes et mis sur pied plusieurs compétitions comme celle de Monsieur Olympia en 1965, remportée à cinq reprises par Arnold Schwarzenegger entre 1970 et 1975.

Rapidement, la méthode Weider s’est répandue à travers le monde grâce à la création de plusieurs magazines spécialisés comme Flex et Muscle and Fitness, et à leur marque de produits alimentaires.

«Tout le monde a grandi avec les frères Weider, ce sont les précurseurs du culturisme. Sans Joe, on n’aurait peut-être pas connu Arnold Schwarzenegger», indique Daniel Forget, entraîneur et vendeur au centre Pro Gym Serge Moreau.

«C’est lui [Joe Weider] qui a tout créé. Il a enseigné au monde comment s’entraîner; avant il n’y avait pas d’endroits pour le faire», ajoute Christian Maurice, entraîneur spécialisé dans la préparation d’acteurs.

Monsieur Univers

Joe Weider a rencontré Arnold Schwarzenegger en 1967 aux États-Unis, juste avant le concours de Monsieur Univers.

«Chaque sport a besoin d’un héros et je savais qu’Arnold était le bras droit», a déclaré M. Weider, qui l’a alors convaincu de quitter son Autriche natale pour venir s’installer aux États-Unis.

Installés à Venice Beach, en Californie, ils étaient quelques-uns, dont l’acteur Lou Ferrigno (L’incroyable Hulk) et Arnold Schwarzenegger, à s’entraîner au Gold’s Gym avec Joe Weider.

«Peu de gens peuvent prétendre avoir influencé autant de vies que Joe l’a fait avec ses magazines, ses compléments alimentaires, ses équipements d’entraînement et sa personnalité au grand cœur», a déclaré l’ancien gouverneur de Californie.

Il laisse dans le deuil son épouse Betty.

Commentaires