/news
Navigation

À vos taies citoyens !

Combat d'oreillers

Coup d'oeil sur cet article

Le 6 avril marque la journée internationale de bataille d’oreillers. Des gens de partout dans le monde participent à cet événement insolite, dont des citoyens de la Vieille Capitale. À Québec, la cinquième édition de ce combat bien particulier a eu lieu hier à la place D’Youville.

Le 6 avril marque la journée internationale de bataille d’oreillers. Des gens de partout dans le monde participent à cet événement insolite, dont des citoyens de la Vieille Capitale. À Québec, la cinquième édition de ce combat bien particulier a eu lieu hier à la place D’Youville.

Une cinquantaine de personnes de tous les âges étaient réunies, hier, sous le soleil afin de participer à l’affrontement général. Les règles du jeu sont simples : les gens devaient arriver quelques minutes avant le début du combat avec leur oreiller bien caché. Au signal, les participants pouvaient attaquer les autres en donnant de légers coups d’oreiller. Les personnes sans oreiller, portant des lunettes ou trimbalant une caméra ne pouvaient pas être frappées.

Mouvement mondial

Le but du jeu n’était pas de faire un gagnant, mais bien de passer un bon moment, lâcher son fou et rire un bon coup. Au total, 40 villes du monde entier, en passant par Rome, Seattle et Buenos Aires, ont tenu cette activité en même temps. L’événement international se tenait pour la sixième année.

Terrain de jeu urbain

Des petits comme des grands étaient présents afin d’asséner aux autres des coups d’oreiller. Sonia Martel, qui était sur place avec ses trois fils, craint à l’avenir l’heure du coucher des enfants. «Mes trois gars de 5, 7 et 10 ans s’en sont donné à cœur joie. Ils ne voulaient pas arrêter, a relaté la mère. J’ai bien peur que ce soir, rendus à l’heure du dodo, ils recommencent à se donner des coups, mais ça valait la peine, c’était drôle. Ce sont des garçons; alors, il faut qu’ils bougent.»

La bataille d’oreillers en plein cœur de la ville s’inscrit dans un mouvement de terrain de jeu urbain. Partout dans le monde, des groupes organisent des activités gratuites et amusantes pour tous les âges. Il s’agit d’événements publics non commerciaux. De la création d’une discothèque mobile dans une gare de Londres à une bataille d'oreillers géante près de la tour Eiffel, à Paris, jusqu’à une fête de métro sous les rues de Toronto, il est clair que le terrain de jeu urbain est un mouvement de plus en plus populaire dans le monde. Il s’agit d’une pratique ludique dans un espace public assez large conçu pour tous.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.