/slsj
Navigation

Maria Chapdelaine pour la jeunesse

Le classique de Louis Hémon réédité pour un lectorat de 10 ans et plus

Jennifer Tremblay
Photo Denis Hudon, Agence QMI L’éditrice Jennifer Tremblay, qui a réédité le classique de Louis Hémon en compagnie de Robert Soulières, signait des exemplaires à Péribonka.

Coup d'oeil sur cet article

Une toute nouvelle édition jeunesse du roman Maria Chapdelaine a été lancée officiellement au Musée Louis-Hémon, à Péribonka, par les Éditions de la Bagnole et Soulières Éditeur de Montréal.

Une toute nouvelle édition jeunesse du roman Maria Chapdelaine a été lancée officiellement au Musée Louis-Hémon, à Péribonka, par les Éditions de la Bagnole et Soulières Éditeur de Montréal.

Cette première édition est lancée à 2500 exemplaires. Les éditeurs Jennifer Tremblay et Robert Soulières étaient présents à ce lancement qui marque aussi une nouvelle exposition au Musée Louis-Hémon. Jennifer Tremblay a fait l’adaptation du roman pour un lectorat de 10 ans et plus. Les illustrations sont de Francesca Rovira.

Cette édition originale permet de redécouvrir ce célèbre roman écrit il y a déjà un siècle.

Comme le dit Jennifer Tremblay, on ne réécrit pas Louis Hémon. Pour elle, le défi était de garder l’âme du roman de Louis Hémon, mais en ayant une version pour les enfants illustrée.

« L’écriture de Louis Hémon est somme toute assez simple. J’ai eu tout simplement à couper pour une version abrégée. J’ai coupé dans les textes qui me semblaient pouvoir être remplacés par des illustrations, particulièrement les descriptions de paysages, de personnages et de lieux, et aussi les états d’âme. J’ai gardé essentiellement l’action», explique Jennifer Tremblay.

D’autres ouvrages

Pour sa part, Robert Soulières a rappelé les trois autres ouvrages publiés dans la même collection: Les aventures de Don Quichotte, Le chevalier errant, de Cervantès, La fabuleuse odyssée d’Ulysse, d’Homère, et Le Cid, une légende espagnole.

«Avec Maria Chapdelaine, ce sont quatre ouvrages adaptés pour les enfants, imprimés au Québec, tout en couleurs, pour vraiment mettre à la portée des jeunes les grands classiques de la littérature mondiale», dit Soulières.

Les Éditions de la Bagnole et Soulières Éditeur ont décidé de s’attaquer aussi aux grands classiques québécois.

«Nous avons dans la ligne de mire L’odeur du café, de Dany Laferrière, qui est en cours de production, Le Survenant, qui est dans le collimateur, et aussi Un homme et son péché pour la jeunesse », confirme Robert Soulières.

Commentaires