/news/currentevents
Navigation
psychopathe

Déséquilibrés détectés

Coup d'oeil sur cet article

Comme les tests comportementaux qui remplissent les pages des ­magazines féminins, il existe un test permettant de mesurer votre degré de psychopathie.

Comme les tests comportementaux qui remplissent les pages des ­magazines féminins, il existe un test permettant de mesurer votre degré de psychopathie.

La ­Psychopathy Checklist–Revised (PCL-R) a été créée par le chercheur canadien Robert Hare dans les années 90 et révisée à ­plusieurs reprises.

Deux facteurs sont mesurés par cette échelle : les traits de la personnalité et troubles du comportement, et les comportements antisociaux, a expliqué Tiziana Costi, psychologue à l’Institut Pinel.

Cette échelle évalue l’ensemble de la vie de la personne, précise-t-elle, ajoutant que de longues entrevues avec le patient sont nécessaires avant d’établir un tel diagnostic.

Reconnue sur le plan international, cette échelle est utilisée pour évaluer la plupart des ­délinquants ­emprisonnés dans les pénitenciers fédéraux au Canada. Elle permet, entre autres, de mesurer leur probabilité de ­récidive.

Parmi les grands criminels canadiens évalués comme psychopathes, on retrouve entre autres Paul ­Bernardo, Denis Latreille et ­Richard Bouillon.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.