/lifestyle/books
Navigation
Livres

Absolument irrésistible!

Conversations avec Romy
Photo courtoisie Conversations avec Romy

Coup d'oeil sur cet article

Les Éditions de la Bagnole publient de temps en temps des livres pour les parents. Conversations avec Romy fait partie de ceux qu’on ne doit pas mettre de côté, mais plutôt dévorer comme un dessert irrésistible, un délice inspiré des mots savoureux des enfants.

Les Éditions de la Bagnole publient de temps en temps des livres pour les parents. Conversations avec Romy fait partie de ceux qu’on ne doit pas mettre de côté, mais plutôt dévorer comme un dessert irrésistible, un délice inspiré des mots savoureux des enfants.

La petite Romy a quatre ans et demi et tout un tempérament, à n’en pas douter. Elle ne ménage personne, et son papa, Mathieu LeBlanc, ne manque pas une de ses déclarations ou commentaires et les note sur son iPhone. Ce sont ces mots spontanés, reproduits en en respectant la structure, qui sont retranscrits dans Conversations avec Romy. Philippe Lagarde, papa de deux fillettes, a dessiné une Romy extraordinaire, tendre, poétique et vraie.

Ce qui est présenté dans ce livre est le fruit de deux ans de conversations entre Mathieu et sa fille Romy, toutes retranscrites fidèlement sur Facebook. Elle n’en manque pas une: le Canadien, Sidney Crosby, l’ouragan Irène, l’amour, l’heure des repas, les crises de jalousie, les conséquences, le sens des responsabilités...

Écoute active

Deux choses l’ont fait triper particulièrement dans cette aventure: avoir développé une relation d’écoute active avec sa fille — «avoir été obligé de prendre le temps de prendre le temps avec elle» — et avoir rencontré Philippe.

«Elle sait maintenant qu’elle peut me parler de n’importe quoi, il n’y a pas de tabou entre nous», précise-t-il dans une entrevue par courriel. «Avec Philippe, j’ai développé une relation de travail absolument extraordinaire, ce qui, je trouve, est plutôt rare en vieillissant.»

Philippe, de son côté, a énormément apprécié «la rencontre-surprise d’un autre papa dans une circonstance hors contexte». «Notre discours portait sur les conversations avec nos enfants dans un bar (la taverne Normand), où la musique et le canevas visuel étaient à l’opposé de notre projet. Tout était en train de se concrétiser vers un projet commun, notre réalité de papa au quotidien.»

Il avait envie depuis longtemps de faire un «livre de papa» à lire à ses filles. «Étant sursaturé de lire des histoires de fées magiques aux cheveux roses brillants, mon désir était très fort, très, très fort. Vous me direz que ce livre n’est pas un livre destiné aux enfants, mais plutôt aux parents ou futurs parents. Mais laissez-moi vous partager que, depuis que je lis notre livre avec ma fille Bilie (sept ans), les conversations avec Romy se sont doucement transformées en conversations avec Bilie, comme par magie de la fée magique aux cheveux roses brillants. Grâce à ce livre, j’ai mes conversations avec Bilie, tout comme plusieurs papas peuvent en avoir maintenant avec leur Alexia, Charlie ou Rafaelle...»

Avoir des enfants, bien sûr, ça change une vie, et pas à peu près! «Avec — une chance! — plus de bons que de mauvais côtés. C’est un amour inconditionnel», convient Mathieu. «Ce qui me remplit le plus, ce pourquoi je suis le plus heureux d’être père, c’est lorsque Romy ou Aksel me serrent de toutes leurs forces dans le cou et me disent en chuchotant: «Je t’aime plus que l’univers, papa!»

Commentaires