/opinion/columnists
Navigation
Le policier du journal

Rassurer sans alarmer

Coup d'oeil sur cet article

Comment un citoyen qui veut jouer au chevalier peut rassurer sans alarmer?

C’est un peu comme tous ceux qui veulent courir après les agresseurs qui attirent des jeunes en ligne pour essayer d’avoir des rencontres avec eux.

On ne peut pas se substituer à la police. On est également conscients que la police à ses limites à son rôle, mais la société souhaite qu’il en soit ainsi.

C’est à la société d’imposer ses limites et les policiers ne seront jamais contre ça. C’est une forme de prévention. Dans le cas de certains pédophiles, les policiers marchent sur des œufs pour ne pas brimer leurs droits.

Présomption d’innocence

Il faudra réfléchir jusqu’à quel point la victime peut avoir des droits. Ce n’est pas toujours évident de répondre à cette question. Souvent, les victimes sont des enfants qu’il faut protéger.

Les détails qui sont dévoilés cette fois-ci permettent-ils d’identifier l’accusé?

Le tribunal pourrait acquitter l’individu au terme des procédures.

Il faut balancer l’importance de protéger la société et le droit à la présomption d’innocence. Les policiers se posent souvent la question pour savoir jusqu’où ils peuvent aller dans leur travail.

Commentaires