/sports/fighting
Navigation
Dans l’arène

Jean Pascal : trouvons un rival...

Trouvons un rival...
photo d’archives Tavoris Cloud

Coup d'oeil sur cet article

Pour contrer la déprime de la déconfiture de la Sainte-Flanelle et du report de l'attendu combat entre Jean Pascal et Lucian Bute, j'ai pensé à un jeu. Oui! Trouvons un adversaire au poulain du Groupe Yvon Michel (GYM), puisque ce dernier tient mordicus à se battre cet été!

Pour contrer la déprime de la déconfiture de la Sainte-Flanelle et du report de l'attendu combat entre Jean Pascal et Lucian Bute, j'ai pensé à un jeu. Oui! Trouvons un adversaire au poulain du Groupe Yvon Michel (GYM), puisque ce dernier tient mordicus à se battre cet été!

Voici la liste des premiers candidats à s'être montré le bout du nez depuis l'annonce de la chute du gala, qui devait originalement être présenté le 25 mai au Centre Bell.

Beibut Shumenov (13-1, 8 K.-O.)

Beibut Shumenov a été le premier à se porter volontaire pour remplacer Lucian Bute. Toutefois, à juger ce que Pascal a lancé sur Twitter, il serait bien surprenant de voir l'actuel champion du monde WBA des mi-lourds (175 lb) affronter le Lavallois.

«Beibut Shumenov est un trouillard, car il n’a pas les couilles d’affronter aucun vrai boxeur. C’est honteux pour lui et son équipe», a-t-il craché au promoteur-rappeur Curtis 50 Cent Jackson, qui avait proposé le Kazakh à titre de rival potentiel.

Le patron de GYM, Yvon Michel va aussi dans ce sens. «Je ne sais pas quel est le lien de 50 Cent avec Shumenov, mais c'était farfelu. On a parlé d’une possibilité, mais Shumenov n’a démontré aucun intérêt, par la suite, pour affronter Jean », a-t-il indiqué.

Tavoris Cloud (24-1, 19 K.-O.)

L'ancien champion IBF des mi-lourds a perdu sa couronne lors de sa dernière sortie, le 19 mars dernier, où il s'est fait donner une leçon de boxe par Bernard Hopkins, un vieux briscard âgé de 48 ans.

Comme Pascal et Cloud devaient initialement se faire face il y a quelque temps, en plus d’avoir tous deux subi la défaite aux mains d’Hopkins, ce serait un choc naturel.

Yvon Michel ne semble néanmoins pas croire aux chances de voir le Floridien dans le même ring que son protégé.

«Le gérant de Cloud, James Prince, a mentionné par courriel au journaliste Jérémy Filosa que Don King va nous faire une offre...ce serait bien surprenant!» a lancé le promoteur.

James DeGale (14-1, 9 K.-O.)

L'Anglais James DeGale évolue chez les poids super-moyens (168 lb), où il détient la ceinture d'Argent WBC. Le médaillé d'or olympique des Jeux de Pékin m'a toutefois mentionné mardi être bien intéressé à monter de catégorie de poids pour rencontrer le Québécois d'origine haïtienne.

Il serait malheureusement un peu cher, toujours selon les dires d’Yvon Michel.

« Lorsque le dernier combat de DeGale a été annulé (en mars), son clan nous avait contactés pour nous proposer une confrontation avec Jean Pascal. Ils nous ont demandé 1 million de livres anglaises! Je crois qu’ils ont surestimé la valeur de leur gars: à ce prix, je peux amener n’importe qui à Montréal», a-t-il craché.

Reggie Strickland (66-276-17) ?

Quoi? L'homme détenant le record mondial de défaites dans toute l'histoire de la boxe? L'entraîneur en chef chez GYM, Marc Ramsay, affirmait être intrigué par son extravagante carrière!

C'est une blague, bien sûr, mais un vétéran américain de dépannage (un peu meilleur que Strickland, tout de même) serait une option valable en cas extrême, question de chasser la rouille...

Il ne faut pas oublier que Jean Pascal n’a disputé qu’un seul affrontement depuis la perte de son titre linéaire des mi-lourds face à Bernard Hopkins, le 21 mai 2011.

L'uppercut
Je souligne le courage du gladiateur canadien Arash Usmanee, qui retournera se battre sur les ondes d’ESPN, le 14 juin à West Orange, au New Jersey, face au Californien Art Hovhannisyan. Usmanee avait été victime d’un vol épouvantable lors de sa dernière présence sur les ondes du populaire réseau américain, le 4 janvier à Miami, contre le Cubain Rances Barthelemy. Plusieurs se questionnaient quant à savoir s’il voudrait un jour relacer les gants tellement la décision des juges était écoeurante.
Le coup bas
L’Américain J’Leon Love ne doit pas être bien fier de lui présentement. En plus d’avoir reçu un véritable cadeau des juges pour mettre la main sur le titre NABF des poids moyens contre Gabriel Rosado, le 4 mai, à Las Vegas, il avait en plus triché! Love, qui a eu toute la misère du monde à respecter son poids limite, a été testé positif à un diurétique (une substance illégale favorisant la perte de poids) par la commission athlétique du Nevada, après son gain controversé. Espérons maintenant que les bonzes du Nevada changeront le résultat du combat en non-lieu (no contest).
90 M$
Le boxeur Floyd Mayweather Jr. serait l'athlète américain le mieux payé en 2013, selon le magazine Sports Illustrated. Il toucherait cette année un minimum de 90 M$ US pour les deux combats qu’il livrera. Dans ce classement de richissimes sportifs, il est respectivement suivi par Lebron James, Drew Brees, Kobe Bryant et Tiger Woods. Par ailleurs, Mayweather est le seul pugiliste (boxe et arts martiaux mixtes) à figurer dans le top 50 de cette liste.
Discussions
Yvon Michel et Jean Pascal ont discuté de possibilités mardi après-midi, au bureau-chef de GYM, dans le nord de la métropole.
«On progresse dans les dossiers. Nous avons comme objectif, tous les deux, que Jean se batte à l’été et il y a quelques options sur la table», a mentionné la tête dirigeante du groupe de promotion québécois.
«À mon avis, personne ne nous fera une offre, mais j’espère me tromper, a-t-il poursuivi. Tous les réseaux de télévision majeurs ont déjà planifié leur programmation jusqu’à l’automne. Sans l’appui d’une chaîne majeure, ça va nous prendre quelqu’un qui a du guts, qui va venir pour gagner, mais qui ne demandera pas un million de dollars! »
Commentaires