/slsj
Navigation
Société des Vingt-et-un

La Société des Vingt-et-un devient officiellement un événement historique

21
Photo ANDRÉE ANNE DUCHESNE / AGENCE QMI Guylaine Simard, présidente des Fêtes du 175e de la région, Jean Laflamme, vice-président de la Société historique du Saguenay, André Paradis, président de la Conférence régionale des élus du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Jean-Marie Claveau, député de Dubuc, Martine Gauthier, conseillère municipale secteur La Baie.

Coup d'oeil sur cet article

L’arrivée de la Société des Vingt-et-un au Saguenay–Lac-Saint-Jean, le 11 juin 1838, a été désignée par le gouvernement du Québec «événement historique» selon la Loi sur le patrimoine culturel.

Une cérémonie protocolaire s’est déroulée mardi au pied du monument de la Société des vingt et un, dans l’arrondissement de La Baie, à Saguenay.

«Nous célébrons aujourd’hui 175 ans d’enracinement à notre région forgée à force de bras et d’espoir», a déclaré Guylaine Simard, présidente des Fêtes du 175e anniversaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Une cérémonie de commémoration a lieu tous les ans le 11 juin, mais le titre d’évènement historique permet d’officialiser ce pan de l’histoire régionale.

«L’histoire de notre région est celle d'une poignée de bâtisseurs qui ont vu en elle une terre d’accueil et même un royaume, a dit André Paradis, président de la Conférence régionale des élus (CRÉ) du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Il est maintenant temps plus que jamais de brandir notre drapeau en invoquant les forces du Saguenay–Lac-Saint-Jean.»

La Société des vingt et un a favorisé la colonisation et le développement de la région. Il s’agissait d’un groupe d’hommes d’affaires de La Malbaie qui s’étaient associés pour l’exploitation forestière sur le territoire du Saguenay.

«Je me réjouis de l’ampleur que prend aujourd’hui cet évènement et de tout le rayonnement dont il pourra profiter, a commenté le député Jean-Marie-Claveau. Le souvenir des fondateurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean restera gravé dans nos mémoires.»

Commentaires