/news/health
Navigation
Déménagement | Infestations

Punaises du 1er Juillet

Le déplacement des punaises de lit est facilité par les camions de déménagement

Punaises du 1er Juillet
Photo d’archives On peut attraper des punaises de lit en déménageant.

Coup d'oeil sur cet article

Pas besoin de voyager pour attraper des punaises de lit, car les déménagements sont propices à l’infestation de ces indésirables. Et les Montréalais s’inquiètent de la présence de punaises de lit dans les camions de déménagement, qui ne sont soumis à aucun règlement.

Le bal des déménagements qui fait bouger les habitants de la métropole déplace aussi leur problème de punaises de lit, infestant d’autres Montréalais au passage. Au Québec, 67 500 ménages ont changé d’adresse le 1er juillet 2012.

Même si les premières causes de la propagation sont les visites et les voyages, on peut aussi attraper des punaises de lit lors d’un déménagement.

«Si un camion est infesté par les punaises d’un déménagement précédent, il y a de grandes chances pour que les prochains qui louent le camion attrapent des punaises», explique Steeve Lemieux, propriétaire d’Axon Extermination.

Manque de chance, c’est en été que les punaises sont les plus actives.

«Le développement d’une punaise est influencé par la température. Plus c’est chaud, plus les œufs éclosent rapidement. Donc, lors des déménagements, il y a beaucoup de punaises adultes qui se reproduisent vite», dit M. Lemieux.

La Ville de Montréal encadre la gestion des punaises dans les bâtiments, mais les camions ne sont pas sous sa juridiction.

Selon l’Office de la protection du consommateur, Service Canada et Services Québec, il n’y a aucune réglementation obligeant les compagnies à traiter leurs camions.

Location de punaises

«C’est surtout par la location de camions que les punaises se propagent», estime le propriétaire d’Axon Extermination.

Questionnée sur sa politique à ce sujet, la compagnie U-HAUL affirme avoir reçu moins de cinq plaintes à propos des punaises de lit l’année dernière. Elle affirme que les véhicules infestés ont été nettoyés.

Pourtant, Albert James, un employé du service au consommateur de cette compagnie a répondu, lorsque le Journal, se faisant passer pour un client, lui a demandé si on pouvait louer un camion en ayant des punaises. Il a répondu qu’il fallait simplement rapporter le camion dans le même état qu’il avait été loué. «Tant qu’on ne trouve rien, il n’y aura pas de frais supplémentaires à payer», a-t-il précisé.

À la compagnie Budget, on dit qu’il n’y a pas de raison de ne pas louer un véhicule à quelqu’un qui a des punaises. Les clients doivent rendre un camion propre et une inspection serait effectuée au retour du véhicule, a-t-on ajouté.

La peur des déménageurs

Jointes par le Journal, une quinzaine de compagnies de déménagement disent refuser de déménager des logis infestés. Plusieurs d’entre elles ont formé ses déménageurs à reconnaître les signes d’une infestation. «C’est la plus grande peur des déménageurs», explique Stéphane Bonnier au service à la clientèle chez Déménagement Excellence.

Les gens qui sont aux prises avec une infestation de punaises ne déclarent pas leur problème au moment de déménager. Les compagnies contactées ont affirmé n’avoir jamais eu d’appel de quelqu’un avouant avoir des punaises. Pourtant, 2,2% des ménages de l’île de Montréal avaient des punaises en 2012.

«Plusieurs personnes pensent que déménager va les débarrasser de ce problème, mais elles emportent des punaises dans leur nouveau logement, prévient Steeve Lemieux. Il estime que 20% des punaises vivent à l’extérieur de la chambre à coucher. Donc, même jeter son matelas ne sert à rien.

Pour mettre toutes les chances de son côté lors d’un déménagement, on peut passer l’aspirateur dans le camion, recouvrir ses meubles d’une bâche de plastique et ne jamais ramasser de meubles abandonnés sur les trottoirs.

Commentaires