/slsj
Navigation
Tourisme | Saguenay

Des retombées au delà du 175e

Quelques mois après le début des festivités, on n’y voit que du positif

Des retombées au delà du 175e
Photo Roger Gagnon La directrice générale des Fêtes du 175e, Line Gagnon, croit que les célébrations sont une belle vitrine pour l’industrie touristique de la région.

Coup d'oeil sur cet article

Les Fêtes du 175e anniversaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean pourraient servir de tremplin pour l’industrie touristique de la région. La directrice générale des Fêtes du 175e, Line Gagnon, estime que la région bénéficiera d’une belle visibilité même après les célébrations.

Quelques mois après le début des festivités, les principaux acteurs n’y voient que du positif. «Ce que nous voulons c’est que ça aille au-delà du 175e. C’est l’occasion parfaite pour valoriser la région et montrer au reste du Québec les joyaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean», mentionne la directrice générale des Fêtes du 175e.

Faire rayonner le Saguenay

Elle espère que les célébrations entourant l’anniversaire de la région permettront à Saguenay de se démarquer davantage. «Tout le milieu se mobilise pour faire rayonner le Saguenay–Lac-Saint-Jean. On espère que tout notre travail permettra de sortir les gens de la morosité», ajoute Line Gagnon. Depuis le spectacle d’ouverture du 31décembre dernier, Mme Gagnon est satisfaite de la réponse du public. «Les gens répondent à l’appel. Il y a toujours un beau taux de participation aux événements que nous organisons, notamment le festival aérien du week-end dernier. Nous n’avions jamais vu autant de participation dans un tel événement», se réjouit la directrice générale.

Le directeur de l’Auberge des Battures, à La Baie, donne raison à Line Gagnon quant à la participation record lors du spectacle aérien. «Nous avons été complets trois nuits. C’est rare que nos 32 chambres soient occupées à cette période de l’année et nous sommes même en avance pour les réservations de l’été. Je ne peux pas confirmer que ce soit lié au 175e, mais disons que ça doit nous aider», soutient Éric Civel.

Bénéfique

L’organisme Promotion Saguenay dresse également un bilan positif de l’impact des Fêtes du 175e du Saguenay–Lac-Saint-Jean. «La première impression est très bonne et on croit que ce sera bénéfique pour la région. C’est évident qu’on mise beaucoup là-dessus, mais on veut que ça se poursuivre et pour l’instant, ça augure plutôt bien», affirme la responsable du marketing et des relations publiques de Promotion Saguenay, Ruth Vandal.

L’événement Wake dans rue, qui se tient aujourd’hui à la Zone portuaire, fait d’ailleurs partie de la liste des activités des Fêtes du 175e. «On essaie de diversifier nos événements afin de rejoindre un plus grand public possible. Les jeunes et moins jeunes, qu’ils soient de la région ou de l’extérieur, trouvent leur compte», conclut la directrice générale des Fêtes, Line Gagnon.

Bien qu’il ne soit pas impliqué dans l’organisation des Fêtes, le maire Jean Tremblay est satisfait de la tournure des événements. «Je suis très heureux du travail fait jusqu’à maintenant. La région est gagnante sur toute la ligne», raconte-t-il.

Parcs nationaux

Malgré un printemps plutôt froid, les réservations en vue de la saison estivale vont bon train dans les Parcs nationaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean. «Notre grosse période ce sont les mois de juillet et d’août, alors on espère que le climat va se replacer d’ici là. Il faut croire que les visiteurs gardent aussi espoir, puisque les réservations sont en nette augmentation dans nos deux parcs», soutient le directeur des Parcs nationaux des Monts-Valin et de la Pointe-Taillon, François Guillot.

Commentaires