/sports/hockey
Navigation

ENFIN!

Amphitéare

Coup d'oeil sur cet article

Au moment d’écrire ces lignes, on me réitérait que Québec est toujours en lice si jamais les Coyotes de Phoenix devaient déménager.

Au moment d’écrire ces lignes, on me réitérait que Québec est toujours en lice si jamais les Coyotes de Phoenix devaient déménager.

Contrairement à ce que j’ai entendu des journalistes présents à New York jeudi lors de la réunion des gouverneurs de la LNH, on me dit que la LNH est toujours en communication avec Québec et que tout est encore possible.

Peu questionnés à propos de Québec, les dirigeants de la LNH n’ont jamais mentionnés le nom d’aucune ville potentielle pour accueillir les Coyotes en cas de déménagement.

Lors du point de presse au terme de cette réunion, le seul journaliste qui a posé une question en lien avec Québec, s’est fait répondre que « celle-ci n’était pas exclue », parole de Bill Daly, l’adjoint au commissaire.

Des journalistes chevronnés bombardent les amateurs avec le nom de Seattle comme étant la seule destination possible pour accueillir les Coyotes. Louis Jean de la chaîne TVA Sports a même avancé « qu’une entente aurait été signée à porte close avec des gens de Seattle. »

Je le répète, Seattle est un marché beaucoup plus intéressant que plusieurs autres qui sont actuellement dans la LNH mais...

Elle n’a pas d’amphithéâtre en construction même si le Key Arena et le Tacoma Dome pourraient être des solutions de rechange en attendant mais on doit garantir qu’un édifice se construira...

Hier, Alain Crête affirmait sur les ondes du 98.5 à Montréal qu’on attendrait les élections de l’automne prochain avant de décider de bâtir ou pas un amphithéâtre à Seattle. Est-ce que la LNH est prête à prendre ce risque? Est-ce qu’il y aurait deux poids deux mesures lorsqu’il s’agit d’une ville américaine?

Inversons les rôles. Si Seattle avait un amphithéâtre en construction et qu’il n’y avait pas la moindre intention d’en construire un ici. Vous seriez étonné d’apprendre que Québec serait la destination de premier choix de la LNH pour les Coyotes? Moi, je le serais en tout cas!

On me dit que la LNH aime bien contrôler l’information et qu’elle véhicule ses messages volontairement à des journalistes bien ciblés... Ça expliquerait pourquoi on entend Seattle aussi vigoureusement depuis quelques mois...

On me dit aussi que le réalignement des divisions ne serait pas une embûche pour déménager les Coyotes à Québec. On me parle que l’Avalanche pourrait remplacer les Coyotes dans leur division (Pacifique) actuelle et que Québec pourrait évoluer dans la division Centrale pour une saison avec compensation financière et profiter du partage des revenus. Un peu come Winnipeg l’a fait depuis deux saisons.

Il y aura finalement un vote des conseillers municipaux de Glendale sur l’entente entre RSE et le DG de la ville ce mardi, 2 juillet.

Il est encore imprévisible de connaître quel sera l’issue de ce vote puise que les deux seuls conseillers qui parlent publiquement sont Gary Sherwood (pro-Coyotes) et Norma Alvarez (vigoureusement contre).

Reste à savoir maintenant de quel côté les votes des quatre autres conseillers et celui du Maire feront pencher la balance...

Veuillez noter qu’il s’agit de ma dernière chronique avant septembre à moins qu’une annonce positive surgisse dans les prochains jours. À très bientôt j’espère.

 

Commentaires