/slsj
Navigation
VTT | Jamboree

Invasion de quadistes

«Le quad est de plus en plus populaire» - Dany Gagnon, directeur général de la FQCQ

Invasion de quadistes
Photo Frédéric Champagne De nombreux quadistes ont bravé la pluie hier à Saguenay à l’occasion du Jamborée provincial de la Fédération des Clubs Quads du Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Plus de 300 quadistes ont sillonné les sentiers de la région, hier, et ils répéteront l’expérience aujourd’hui, à l’occasion du Jamborée provincial de la Fédération des Clubs Quads du Québec.

Les adeptes s’étaient donné rendez-vous hier matin à l’hôtel Delta, dans le secteur Arvida. Malgré la pluie, les centaines de participants étaient tout sourire avant de prendre le départ vers 8 h 30.

«C’est la température idéale pour faire du quatre roues, car il n’y aura pas de poussière dans les sentiers. Pour ce qui est de la pluie, quand on fait du quad, on est équipé pour les intempéries et ça va seulement être plus drôle rouler dans la bouette», soutient un conducteur de véhicule tout-terrain.

Le directeur général de la Fédération Québécoise des Clubs Quads, Dany Gagnon, est très satisfait de la réponse des amateurs. «On a plus de personnes que ce à quoi on s’attendait. On savait que certains se rajouteraient ce matin (hier), mais avec le mauvais temps, c’est une belle surprise», mentionne M. Gagnon.

Un bon potentiel

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, estime que la popularité de l’événement démontre tout le potentiel du VTT. «On voit tout le potentiel qu’il y a dans la région lorsque les gens répondent en si grand nombre. Il faut développer l’industrie à long terme et peut-être que ça pourrait devenir aussi gros que la motoneige», confie le premier magistrat.

Dany Gagnon abonde également dans ce sens. «Le quad est de plus en plus populaire. L’année dernière, on parlait de retombées économiques de presque un milliard $, tandis que pour la motoneige, c’était 1,8 milliard. On s’en va vers le mieux», se réjouit le directeur général de la FQCQ.

Plusieurs départs avaient lieu à Arvida et La Baie. Les participants pouvaient choisir entre différents circuits de 120, 140 et 180 kilomètres, dont deux au Fjord de La Baie. Les mêmes trajets sont offerts aujourd’hui.

Commentaires