/weekend
Navigation

Une vraie Barbie

Bloc Planete web Camille Desrosiers

Coup d'oeil sur cet article

Bienvenue sur ma planète web, chaque semaine, je surferai sur Internet afin de comprendre pour vous ce qui se déroule dans cet univers qui prend de plus en plus de place dans toutes les sphères de notre société. Pour me rejoindre, partager vos sites favoris ou vos trouvailles :
Une vraie Barbie
Barbie est un personnage mythique. Grande, élancée, taille très fine, grands yeux, bouche pulpeuse, jambes interminables... Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemblerait Barbie si elle était réelle?

Un artiste, Nickolay Lamm, s’est penché sur la question et s’est basé sur les mensurations de la jeune femme américaine moyenne pour créer une Barbie réaliste. Celle-ci est plus petite, sa taille est un peu moins définie, ses hanches sont plus larges, son cou est moins long, ses fesses sont plus rondes. Peut-elle être considérée comme laide? Certainement pas.

Selon Lamm, si Barbie était réelle dans toutes ses proportions, elle serait anorexique. En effet, en comparaison à la proportion de sa taille de guêpe, sa grandeur est irréaliste. L’artiste affirme que Mattell, le fabricant de Barbie, encourage avec ce produit les problèmes de poids et d’image de soi des jeunes filles, comme l’anorexie et la boulimie. Il pense que, si les mannequins très maigres que l’on voit dans les défilés de mode sont très critiquées, Barbie devrait l’être tout autant puisque l’image de la femme qu’elle projette est complètement irréaliste. C’est pourquoi il s’amuse à créer des comparaisons entre le jouet et la réalité. La communauté web semble être parfaitement d’accord avec lui, puisque ses projets deviennent viraux. D’ailleurs, la chanteuse Demi Lovato a partagé le projet sur Twitter, disant qu’elle adore Barbie. C’est d’ailleurs le même artiste qui a lancé, il y a quelques mois, une photo de Barbie sans maquillage.

Et vous? Pensez-vous que Barbie peut avoir une influence négative chez les jeunes filles?

le Web en chiffres
23 heures
Il s’agit du nombre d’heures que l’utilisateur moyen passe chaque semaine à communiquer sur le web. Que ce soit pour envoyer des courriels ou des messages privés, clavarder sur Facebook ou sur d’autres réseaux sociaux, communiquer de toutes les manières est l’activité qui occupe la plus grande proportion de temps passé sur le web. En effet, c’est un total de 14% de son entière semaine que l’utilisateur moyen consacre à ce genre d’activités. Malgré un désir commun de réduire ce chiffre, il semble continuer d’augmenter.
La saison des mariages est bien amorcée et une demoiselle d’honneur en particulier se démarque sur le web. La vidéo du discours que Jennifer Gabrielli a donné au mariage de sa sœur fait le tour du web, car plutôt que de se contenter de quelques blagues, elle a composé un rap sur une chanson d’Eminem afin de relater l’histoire des mariés.
Saviez-vous que...
Les émoticônes de Facebook sont maintenant disponibles sur la plate-forme web et ne sont plus réservées aux utilisateurs de l’application mobile.
Un site à découvrir
Le site de la semaine prend la forme d’un jeu en ligne qui vous en apprendra beaucoup sur vos célébrités préférées. Pop Salad propose de choisir vos stars favorites, d’investir de l’argent (faux) en elles. Les utilisateurs peuvent ensuite lire les dernières nouvelles, provenant de diverses sources en ligne, de ces stars et revendre «leurs» célébrités au plus offrant. C’est un jeu qui vous permettra d’améliorer vos connaissances des finances et du retour sur investissements, en plus d’être à l’affût des potins des vedettes!

Site : Popsalad.com



À SUIVRE SUR TWITTER
@zooeyDeschanels
L’actrice, chanteuse et blogueuse chouchou des internautes était de passage dans la métropole cette semaine, dans le cadre du Festival international de jazz de Montréal. Je vous invite à suivre son compte Twitter (et Instagram du même coup) qui fourmille de photos de ses looks et d’animaux. On y reconnaît la star qu’on aime suivre pour son côté mignon et «meilleure amie». Parfois, on croirait lire son personnage de la série New Girl.
Barbie est un personnage mythique. Grande, élancée, taille très fine, grands yeux, bouche pulpeuse, jambes interminables... Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemblerait Barbie si elle était réelle?

Un artiste, Nickolay Lamm, s’est penché sur la question et s’est basé sur les mensurations de la jeune femme américaine moyenne pour créer une Barbie réaliste. Celle-ci est plus petite, sa taille est un peu moins définie, ses hanches sont plus larges, son cou est moins long, ses fesses sont plus rondes. Peut-elle être considérée comme laide? Certainement pas.

Selon Lamm, si Barbie était réelle dans toutes ses proportions, elle serait anorexique. En effet, en comparaison à la proportion de sa taille de guêpe, sa grandeur est irréaliste. L’artiste affirme que Mattell, le fabricant de Barbie, encourage avec ce produit les problèmes de poids et d’image de soi des jeunes filles, comme l’anorexie et la boulimie. Il pense que, si les mannequins très maigres que l’on voit dans les défilés de mode sont très critiquées, Barbie devrait l’être tout autant puisque l’image de la femme qu’elle projette est complètement irréaliste. C’est pourquoi il s’amuse à créer des comparaisons entre le jouet et la réalité. La communauté web semble être parfaitement d’accord avec lui, puisque ses projets deviennent viraux. D’ailleurs, la chanteuse Demi Lovato a partagé le projet sur Twitter, disant qu’elle adore Barbie. C’est d’ailleurs le même artiste qui a lancé, il y a quelques mois, une photo de Barbie sans maquillage.

Et vous? Pensez-vous que Barbie peut avoir une influence négative chez les jeunes filles?

Commentaires