/slsj
Navigation
Chantiers

Gare aux dépassements de coûts

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, surveillera les travaux cet été

Gare aux dépassements de coûts
Photo Roger Gagnon Malgré la grève, l'échéancier pour le dossier de l'autoroute reliant Alma et La Baie est maintenu à l'automne 2014

Coup d'oeil sur cet article

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, profitera de l’été pour surveiller étroitement les grands chantiers de la Ville, afin de s’assurer qu’il n’y aura pas de dépassements de coûts malgré la grève qui a sévi dans le milieu de la construction.

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, profitera de l’été pour surveiller étroitement les grands chantiers de la Ville, afin de s’assurer qu’il n’y aura pas de dépassements de coûts malgré la grève qui a sévi dans le milieu de la construction.

Le premier magistrat n’est pas inquiet pour l’instant, mais il estime que la grève retardera néanmoins certains travaux, notamment ceux de la Place du Citoyen.

«Je ne m’en fais pas plus qu’il ne le faut pour le moment. Il y aura probablement des retards de deux à trois semaines, mais l’important c’est que ça ne coûte pas plus cher», affirme Jean Tremblay.

«Pas la fin du monde»

Le maire de Saguenay aurait tout de même aimé que tous les chantiers majeurs soient complétés avant la première neige. «L’idéal aurait été que tout soit terminé pour le mois de novembre, mais même si c’est quelque peu après, ce n’est pas la fin du monde», soutient-il.

M. Tremblay ne croit d’ailleurs pas que ces délais nuisent à sa prochaine campagne électorale.

«Tous ces travaux sont faits pour les citoyens avant tout. Ça n’a rien a voir avec la politique, même que j’aurais pu attendre avant de commencer les chantiers et m’en servir pendant ma campagne, mais je voulais que ce soit fini le plus rapidement possible et que ça profite aux gens», raconte monsieur le maire.

Campagne électorale

Jean Tremblay consacrera son été à surveiller les gros chantiers de la Ville de Saguenay et ce n’est pas avant le mois d’octobre qu’il commencera à travailler sur sa prochaine campagne électorale.

«Je me sens bien et je suis en bonne santé, alors je ne prendrai pas beaucoup de congés cet été. Par contre, je ne m’impliquerai pas dans ma campagne avant octobre, car je crois qu’un mois pour la bâtir c’est suffisant. De toute manière, je suis très occupé pendant la saison estivale, alors je n’aurai pas le temps de m’y consacrer avant ça», avance le maire.

Commentaires