/slsj
Navigation

Unique au monde

Un vin de tomate séduit les amateurs au Festival des vins de Saguenay

Unique au monde
Photo Frédéric Champagne Le président du Domaine de la Vallée du Bras, Pascal Miche, et sa conjointe, Lucie Hotte, proposent un vin de tomate unique au monde.

Coup d'oeil sur cet article

Issu d’une passion familiale, le Domaine de la Vallée du Bras, dans Baie-Saint-Paul, produit un vin apéritif unique au monde qui fait tourner les têtes partout où il passe. Plutôt que d’utiliser le raisin, la tomate est à la base de la production du vin déjà très recherché.

Alors qu’il vient tout juste de fêter son deuxième anniversaire, le vin tomate Omerto est déjà très demandé. «Lorsque nous avons ouvert nos portes officiellement, nous avons vendu 17 500 bouteilles en seulement six mois. Cette année, notre production est de 34 000 unités. Ça va très bien présentement», mentionne le président du domaine, Pascal Miche.

Le produit unique au monde du Domaine de la Vallée du bras est très populaire dans la Belle Province, mais il est également très demandé partout sur la planète. «Il y a présentement 35 pays dans le monde qui attendent notre produit avec impatience. Nous avons déjà 10 000 bouteilles réservées à Shanghaï», soutient M. Miche.

Un difficile combat

Le vin de tomate du Domaine de la Vallée du Bras connaît présentement un vif succès, mais la route pour atteindre le sommet n’a pas été de tout repos. «Je me suis battu pendant dix ans pour que la régie accepte de considérer la tomate comme un fruit, puisque la loi interdit de produire un alcool à partir d’un légume. J’ai dû remonter jusqu’au 15e siècle pour retracer les origines du fruit», explique le grand manitou du domaine.

Pascal Miche a d’ailleurs usé de stratégie pour ouvrir les yeux aux dirigeants de la Régie des alcools. «J’ai fait déguster mon produit dans un concours à l’aveugle. Il n’y avait rien d’officiel, mais les 16 juges qui ont goûté le vin n’ont jamais été en mesure de déceler l’arôme de la tomate. Ils étaient vraiment surpris et ils m’ont donc appuyé dans ma quête», ajoute-t-il.

Les amateurs de vin ont pu découvrir ce produit original à l’occasion du Festival des vins de Saguenay qui prenait fin hier. «Les gens ont été très nombreux à défiler devant notre kiosque. La réponse a été très positive», assure Pascal Miche.

Le «vigneron nouveau genre» invite d’ailleurs les gens à venir le rencontrer à Baie-Saint-Paul. «Nous avons une journée porte ouverte prévue les 10 et 11 août prochains. Tout le monde est invité à venir nous voir et ils se régaleront, puisque nous avons plusieurs produits à offrir», conclut M. Miche.

Commentaires