/slsj
Navigation
Tour de Québec

Duchesne ne peut tout faire seul

Antoine Duchesne
© Photo Annie T. Roussel Antoine Duchesne (à gauche) a roulé une bonne partie de la course en compagnie d’Aurelien Passeron (au centre) et du maillot jaune Émile Abraham de la formation Predator Carbon Repair. Sans équipe, il n’a finalement pas été en mesure de les contenir.

Coup d'oeil sur cet article

Les étapes se sont suivies et se sont ressemblées pour le Chicoutimien Antoine Duchesne cette semaine. Hier, après avoir constaté qu’il n’aurait aucune chance de récupérer du temps sur le meneur, il a décidé de jouer les trouble-fêtes.

Meneur au classement général avant le début de la dernière épreuve, Émile Abraham a toutefois confirmé sa victoire du tour de la plus noble des façons, soit en remportant l’étape finale.

Quant à Duchesne, le cycliste de la formation Bontrager a trimé dur cette semaine au Tour de Québec. Seul de son équipe à participer à l’événement, le champion canadien des moins de 23 ans n’a pas été en mesure de se faire justice face à des équipes coriaces telles que Garneau-Québecor et Predator Carbon Repair.

Accusant 37 secondes de retard sur Abraham avant le début de la dernière étape, Duchesne a décidé d’imposer son rythme dès le départ de la course, afin de voir s’il pouvait essouffler certains rivaux.

«J’ai essayé de mettre ça le plus dur possible dès le départ parce que je savais que j’étais capable de suivre le rythme. J’ai tenté cette stratégie-là parce que je n’ai pas vraiment d’explosion pour sortir du peloton et m’échapper», a-t-il expliqué.

Bon entraînement

Toujours en préparation pour le Tour du Colorado tenu du 19 au 26 août, puis le Tour de l’Alberta, du 3 au 8 septembre, Duchesne en a eu pour son argent au Tour de Québec.

Après tout, le cycliste de Chicoutimi l’avait dit: outre les résultats, le Tour de Québec faisait partie de son plan d’entraînement.

«En faisant un tour sans équipe, j’ai réalisé que c’était un bon entraînement, oui, mais que pour gagner, en étant seul et en ayant ce maillot-là sur le dos, je vais devoir être encore plus fort que je le suis présentement.»

Duchesne devrait également être des Grands Prix cyclistes de Québec et de Montréal les 13 et 15 septembre.

– Avec la collaboration de Roby St-Gelais

Commentaires