/news/currentevents
Navigation
Délinquant sexuel

D'autres accusations contre Robert Perron

Robert Perron
Photo Archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

ALMA – Les accusations s'accumulent contre le délinquant sexuel Robert Perron. L'homme de 31 ans, qui subit son enquête préliminaire dans un autre dossier, a comparu sous huit nouveaux chefs d'accusation à caractère sexuel mardi matin au palais de justice d'Alma.

Le Saguenéen d'origine, qui réside maintenant à Québec, aurait fait deux autres victimes.

«L'enquête s'est poursuivie et nous sommes en mesure aujourd'hui de déposer de nouvelles accusations de leurre, de contacts sexuels, d'incitation à des contacts sexuels et d'incitation à de la prostitution», a indiqué la procureure de la Couronne, Me Amélie Gilbert.

Les présumées victimes auraient eu des relations sexuelles avec l'accusé moyennant une rétribution.

L'une d'elles aurait été abusée pendant plus de quatre ans, entre 2008 et 2012.

Elles avaient 14 et 15 ans au moment des événements.

Robert Perron les aurait leurrées par le biais de l'informatique pour les attirer à lui.

Une technique qu'il aurait aussi utilisée pour obtenir les faveurs de celle qui l'a initialement dénoncée il y a quelques mois, pour des événements qui seraient survenus le 7 novembre 2012 à l'hôtel-motel Les Cascades d'Alma.

L'Almatoise de 16 ans a raconté son histoire mardi devant le tribunal alors que débute l'enquête préliminaire de Perron dans ce dossier.

Une autre présumée victime, aujourd'hui âgée de 17 ans, sera entendue au cours des trois jours que devrait durer l'enquête.

Huis clos

La procédure se déroule à huis clos à la demande de la Couronne.

La défense ne s'y est pas opposée.

«Pour la saine administration de la justice, pour faciliter le témoignage également, quand on est dans des causes de matières sexuelles, ça peut être prévu», a expliqué Me Amélie Gilbert. On rejoignait deux de plusieurs conditions prévues au Code criminel, ce qui nous permettait de faire la demande au tribunal.»

Robert Perron est inscrit au registre des délinquants sexuels depuis 2004.

Il avait incité à l'époque une adolescente de 13 ans à avoir une relation avec lui.

 

Commentaires