/news/currentevents
Navigation

Ils n’ont rien compris

Alain Gelly

Coup d'oeil sur cet article

La course automobile qui a eu lieu, samedi en plein centre-ville de Québec est, encore une fois, la preuve que les jeunes n’ont rien compris.

La course automobile qui a eu lieu, samedi en plein centre-ville de Québec est, encore une fois, la preuve que les jeunes n’ont rien compris.

Malgré les nombreux messages véhiculés, l’insouciance demeure chez certains conducteurs et la témérité du comportement de ces jeunes-là aurait pu être catastrophique. Que peut-on faire de plus? Mettre des policiers derrière chacun? C’est impossible.

Je parle au nom de toutes les victimes des conducteurs qui prennent les voies publiques pour des pistes de course et du droit de la société de se sentir protégée. Il faut continuer de frapper sur l’application rigoureuse des lois existantes, pour faire en sorte que les mesures soient drastiques et pour que les jeunes, qui ont des comportements aussi dangereux, puissent être punis encore plus sévèrement.

Pas de mémoire

Deux jeunes hommes ont récemment perdu la vie dans un accident de la route à Saint-Flavien, dans Lotbinière. Cette tragédie aurait pu servir de leçon, mais ça démontre que les jeunes n’ont pas de mémoire. Le temps les fait oublier.

Pour ça, au-delà du comportement, les conséquences doivent être sérieuses et on ne peut être insensible au risque de récidive des autres jeunes, à d’autres endroits, et qui pourraient faire des victimes.

C’est ça, la réalité des jeunes.

Commentaires