/travel/destinations
Navigation

Bleu lavande, une odeur de Provence

Bleu lavande, une odeur de Provence
Photo Agence QMI, Mélissa Vaillancourt Ces champs de lavande de l’entreprise Bleu Lavande nous transportent dans la Provence française.

Coup d'oeil sur cet article

STANSTEAD | Situés à une trentaine de kilomètres au sud de Magog, dans les Cantons-de-l’Est, les champs de l’entreprise Bleu Lavande attirent les visiteurs en quête de paysages champêtres.

STANSTEAD | Situés à une trentaine de kilomètres au sud de Magog, dans les Cantons-de-l’Est, les champs de l’entreprise Bleu Lavande attirent les visiteurs en quête de paysages champêtres.

Et de fait, dès nos premiers pas sur le domaine, une douce quiétude nous envahit. Sans doute le parfum de cette plante.

La billetterie est située au sommet d’un plateau surplombant la région de Stanstead et du Vermont. La vue est splendide: 100 000 plants de lavande s’étendent sur 160 acres de territoire. C’est un paysage bleu qui s’étire sur une pente descendante.

On débute la découverte du site par un pique-nique thématique. Vinaigrette, bière et vin à saveur de cette plante comestible viennent pimenter le festin sur la terrasse ombragée.

Au kiosque d’informations, on nous indique que la prochaine visite guidée aura lieu dans dix minutes. Nous avons tout juste le temps d’aller nous perdre dans le labyrinthe circulaire. Il est composé de 1000 plants de lavandins, une nouvelle espèce très populaire en Europe et à l’essai ici, qui forment un cercle d’un diamètre de 30 mètres. Que l’on soit petit ou grand, difficile de trouver la sortie!

Pour tout savoir sur la lavande

Puis notre guide nous mène vers l’auditorium, où est présentée une petite vidéo sur l’histoire de la plante. Principalement cultivée en France (Provence), en Australie et en Nouvelle-Zélande, la lavande s’est enracinée dans notre terroir depuis une dizaine d’années.

La lavande possède des vertus que plusieurs autres huiles essentielles n’ont pas: relaxante, antiseptique, cicatrisante et bactéricide. On peut même l’appliquer directement sur la peau. Aussi vieille que les Romains qui l’utilisaient pour parfumer leur bain, on retrouve aujourd’hui ce fin produit dans les shampoings, crèmes et savons.

Puis, on nous guide vers la ferme. Un distillateur a été fabriqué pour répondre aux besoins spécifiques de l’entreprise. Le principe est simple: après avoir récolté les fleurs, exemptes de pesticides et d’herbicides, on les entasse dans une immense marmite. Un tuyau de vapeur fera éclater les petites grappes dans lesquelles est contenue l’huile.

Pour 500kg de fleurs, on pourra extraire un petit litre d’huile. Mais la pureté du produit est sans égal et seule une petite goutte sera nécessaire à soulager un mal de tête ou à éloigner les insectes.

Enfin, on nous dirige vers les champs. Étonnamment, cette plante vivace ne requiert aucun soin durant l’été. Même pas besoin de l’arroser. Mais il faudra avoir travaillé la terre pendant deux ans en s’assurant que le sol se draine aisément pour que la plante survive.

On nous fait alors remarquer l’aridité de ces terres rocailleuses et desséchées. Mais si elle ne nécessite pas de soin durant la belle saison, elle s’avère très fragile au printemps. L’automne venu, il faudra bien la protéger du vent et de la glace. On la recouvre donc de toiles isothermiques pour assurer une bonne protection durant l’hiver.

Nous terminons notre visite par un arrêt à la boutique. En nouveauté cette année, on retrouve des produits culinaires à la lavande: miel, gelée, vinaigrette, tisane, bonbons, confitures, aromates, chocolat, rillettes de canard, graisse de canard, fleurs de sel... De quoi se délecter à la maison.


Floraison: tout le mois de juillet jusqu’à la mi-août. 3$/personne. www.bleulavande.ca

Commentaires