/opinion/blogs
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

Humble Bundle et les jeux indies

Coup d'oeil sur cet article

En tant que gamer qui apprécie énormément l'originalité, je dois dire que rien ne me fais plus plaisir que de voir l'industrie des jeux indépendants grandir comme elle le fait de nos jours. Ça me rassure en me prouvant que non, l'argent n'est pas seulement là où il y a les plus belles images et que oui, la jouabilité unique d'un jeu vaut cher.

Je trouve cela rassurant et impressionnant. Sur le marché en général, et pas seulement celui des jeux vidéos, il est rare qu'un commerçant débutant puisse percer très rapidement, malgré leur talent et/ou leur savoir-faire. Mais dans notre cas, ce qui facilite notre accès à cette foule de produits d'excellente qualité, c'est bien-entendu le fait qu'il s'agisse de produits digitaux qui peuvent êtres annoncés partout sur internet. Pour vous, autres fervents des jeux indies, j'ai fait une petite liste de services en-ligne qui aident à mieux connaître les possibilités qui s'offrent à nous.

Commençons par mon préféré, Humble Bundle. Ce service fait régulièrement l'annonce d'un groupe de jeux pour le prix que vous voulez, à condition de payer pendant que l'offre est bonne (Les offres durent en général une semaine). Pour être plus précis, vous pouvez payer un minimum de 1$ pour un "bundle" de 3 à 5 jeux, dépendamment de l'offre courante. Par contre, il y a mieux : Si vous payez au-dessus de la moyenne, qui se tient habituellement entre 3 et 7 dollars, vous aurez droit à des jeux en bonus! Il s'agit réellement des meilleurs prix que l'ont peut trouver sur le marché, et on peut décider quel pourcentage de notre argent va directement aux développeurs, à Humble Bundle, ou encore à l'organisation de charité Child's Play.

Bon je dois avouer quelque chose, j'ai un peu triché avec Humble Bundle, puisqu'il ne s'agit pas toujours de jeux indépendants. Par contre, on ne peut pas se tromper avec les sites comme Kickstarter ou IndieGoGo, où seuls les développeurs indépendants sont acceptés. Sur ces deux sites, vous pouvez appuyer un développeur en investissant chez lui avant même que son jeu ne soit prêt. Si le but monétaire désigné par le projet n'est pas atteint avant un maximum de 31 jours, tout l'argent investi est retourné aux investisseurs. C'est vraiment gagnant-gagnant : soit vous achetez un jeu qui n'existerait peut-être pas sans vous, soit vous ne perdez pas un sous mais vous avez quand même donné confiance à un développeur débutant. Il y aurait, cependant, deux points faibles à ces sites. D'abord, la recherche de jeux vidéos intéressant n'est pas toujours facile. Si vous cherchez un type de jeu bien spécifique, il est possible que vous ne le trouviez pas rapidement. Deuxièmement, même après avoir atteint leur objectif de budget, il y a presque toujours de gros délais avant de pouvoir mettre les mains sur le jeu fini.

Finalement, il y a indie-game qui est en fait un site de nouvelles anglais, qui se spécialise dans l'écriture d'articles sur des jeux indépendants. Ce site est très intéressant pour ce qui est de découvrir de nouveaux horizons puisqu'il offre l'opinion d'un autre gamer, mais contrairement aux autres exemples ne permet pas d'acheter quoi que ce soit. Néanmoins une opinion extérieure est très appréciée lorsqu'on veut savoir où dépenser notre argent, et le site traite de plusieurs jeux dont je n'aurais jamais entendu parler autrement.