/slsj
Navigation
Alma

Parc commémoratif Damase Boulanger: revivre les premiers balbutiements d’Alma

parc
Photo Pierre-Luc Desbiens / Agence QMI Le Parc Damase Boulanger est situé sur le site de l’ancienne maison brûlée du défunt fondateur de la Ville d'Alma.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY – C’est ce samedi que sera inauguré le parc Damase Boulanger, situé sur le site de l’ancienne maison brûlée du défunt fondateur de la Ville d’Alma sur l’île Ste-Anne en 1863. Pour l’occasion, deux œuvres d’art grandeur nature seront dévoilées.

Deuxième station du Projet Quartier, chapeautée par I.Q. L’Atelier, visant à créer un circuit d’art et patrimoine au centre-ville, le parc Damase Boulanger est un investissement frisant les 200 000 $ de la part de la Ville d’Alma et de nombreux partenaires. Ce nouvel attrait permettra, aux gens d’Alma, d’en apprendre davantage sur leur père fondateur.

«Brûlée il y a 150 ans, la maison de Damase a été laissée complètement à l’abandon en 1961, a expliqué le chargé de projet de I.Q. L’Atelier, Patrick Moisan. L’an passé, nous avons organisé un grand nettoyage où 600 personnes ont mis la main à la pâte. Ceci a permis de recueillir plusieurs objets archéologiques, entourant la maison, qui seront exposés dans le parc. Aussi, nous avons défriché le site et avons tiré le solage.»

Arrivé d’Hébertville par canot sur le Lac-Saint-Jean, Damase Boulanger a érigé sa maison à proximité de la glissoire à bois de la compagnie Price Brothers dont il était le contremaître.

Le nouveau site misera justement sur les anciennes fondations de la maison de Damase qui agiront comme pilier central où une œuvre d’art viendra enrichir ce bâtiment d’époque.

«Il s’agit d’une œuvre de l’artiste, Pascal Bouchard, montée au-dessus des vestiges originaux de la maison de Damase, a souligné le chargé de projet. Elle représente le devant de la demeure à proximité de la première rue d’Alma.»

L’Odyssée des bâtisseurs

Lors de l’inauguration, samedi prochain, les gens auront droit à une présentation spéciale grâce à un petit musée portatif qui sera ensuite déplacé à L’odyssée des bâtisseurs pour une période indéterminée.

«Nous avons monté un documentaire audio «Sur les traces de Damase Boulanger» et un vidéo sur la modélisation de la maison de l’époque, a ajouté Patrick Moisan. Aussi, de nombreuses photos avant et après seront accessibles à tous.»

Commentaires