/news/education
Navigation
Rentrée scolaire

La campagne de sécurité routière est lancée

Coup d'oeil sur cet article

Le 28 août avait lieu, à l’école primaire Guillaume-Mathieu, le lancement de la campagne de sécurité routière en zone scolaire organisée par la Ville de Québec en partenariat avec le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

La campagne vise à sensibiliser les automobilistes à respecter les restrictions dans les zones scolaires pour assurer la sécurité des enfants.

Lors de cette journée, plusieurs moyens ont été mis en place pour sensibiliser les élèves et la population : remise de signets informatifs sur les comportements à adopter dans les zones scolaires, opérations radars et conférence sur la vigilance.

Selon Michelle Morin-Doyle, conseillère municipale, les campagnes de sécurité routières sont d’une importance capitale. «Je crois que c’est essentiel la sécurité routière, la sécurité des élèves, et ça relève de tous les gens sur le territoire de la ville.»

Policiers d’un jour

Au cours de la journée, certains jeunes ont participé aux opérations policières. Alix Rochon et Mathieu Deschênes, élèves de l’école Guillaume-Mathieu, ont d’ailleurs assisté les policiers pendant l’opération radar et ont donné des avertissements aux conducteurs qui ne respectaient pas le code de la sécurité routière.

Selon Mathieu, policier d’un jour, les conducteurs semblaient majoritairement respecter les limites de vitesse. «Quand ils nous voient, ils arrêtent, ils ralentissent, donc c’est plus difficile de les prendre (en flagrant délit).»

Vigilance en tout temps

Les automobilistes semblent plus prudents lors de la rentrée scolaire en raison des campagnes de sensibilisation effectuée. Par-contre, le policier Pierre Poirier rappelle qu’il est important de conserver, tout au long de l’année, l’attitude adoptée en début d‘année scolaire.

«Quand on est là (les policiers), c’est sûr que le comportement des gens va s’adapter et va être plus prudent, et dès qu’on va s’en aller, les gens vont revenir à la normale.» C’est pour cette raison qu’une présence policière est observable aux abords des écoles à la rentrée.

«On va revenir systématiquement pour faire des opérations dans les zones scolaires», a tenu à souligner M. Poirier.

 

 

Ce reportage a été réalisé par Benjamin Huot et Harrison Smith, deux élèves du secondaire, journalistes d’un jour.

 

Commentaires