/news/currentevents
Navigation

Une période dangereuse

Alain Gelly

Coup d'oeil sur cet article

C’est la dure réalité du retour à l’école, des problèmes de papa et maman qui sont concentrés sur le retour de leur petit sur les bancs l’école, mais qui oublient ceux des autres.

C’est la dure réalité du retour à l’école, des problèmes de papa et maman qui sont concentrés sur le retour de leur petit sur les bancs l’école, mais qui oublient ceux des autres.

Ce n’est pas nouveau. Chaque année, c’est la même histoire et la période la plus dangereuse sur les routes, c’est celle des premiers jours d’école.

Ceux qui arrivent doivent trouver une façon de faire pour débarquer le petit en toute sécurité. Quant aux plus vieux, ils reprennent leurs mauvaises habitudes.

C’est le retour à la réalité du non-respect de la limite de vitesse. Les gens sont pris dans un engrenage de vie où la vitesse doit primer. Ils en oublient malheureusement la sécurité.

Répression

Voilà pourquoi les policiers doivent être présents et exercer une forme de répression pour faire comprendre la réalité aux parents et aux autres automobilistes.

Les conducteurs fautifs peuvent également être des membres du personnel de l’école, comme les deux conducteurs d’autobus qui ont légèrement dépassé la limite.

Ils oublient, eux aussi, les limites de vitesse dans les zones scolaires, bien que l’école soit un milieu de vie et d’apprentissage où la sécurité doit faire partie intégrante de nos préoccupations.

 

Commentaires