/entertainment/music
Navigation

Les Frères Lemay cassent la baraque en Europe

ART-Frerelemay
PHOTO Karine Blanchette – L’Écho de Trois-Rivières Les frères Michel et Dan Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Le groupe de musique néo-traditionnelle des frères Dan et Michel Lemay revient d’une tournée européenne couronnée de succès.

Les Frères Lemay ont fait un véritable retour aux sources en foulant à nouveau le sol européen en août dernier. Le groupe formé en 2008 dans le cadre d’une tournée en Europe a parcouru plus de 3000 km en un peu plus de dix jours. Paris, la Bretagne, la Normandie et la Belgique ont accueilli les musiciens de Saint-Boniface qui adorent remanier la musique traditionnelle en lui ajoutant un accent plus moderne, rock, pop, celtique ou progressif. «On appelle ça du néo-trad, car on ne se soumet à aucune contrainte de style», précise Michel Lemay en entrevue.

Les Européens ont eu droit aux plus grands succès des albums L’homme qui a vu l’ours et La Marmite. «C’est un spectacle qui va chercher tous les âges. Les plus âgés renouent avec la tradition tandis que les plus jeunes découvrent une tendance musicale qui se perd, mais qu’on ramène avec une énergie de party», constate le musicien.

Accompagnés pour l’occasion de David Robert aux percussions et de Yanic Boudreau à la basse, les Frères Lemay ont, entre autres, participé au Festival international de musique folk à Deerlycke en Flandre et se sont produits au Carré des Larrons à Concarneau en Bretagne où ils ont joué devant des centaines de personnes. «On a aussi donné des spectacles dans des petites salles sympathiques. Les réactions là-bas étaient super bonnes. On adapte notre animation aux différents publics et ça marche bien», ajoute Michel Lemay.                   

Au programme cet automne

Le mois d’août fut aussi l’occasion pour les Frères Lemay de compléter une série de spectacles au Québec. L’automne s’annonce bien pour le groupe qui lancera le vidéoclip de Watch ton parcomètre. Tirée de l’album La Marmite, cette chanson s’est hissée dans le top 100 du palmarès.

 

Commentaires